Art & Culture

Published on mars 16th, 2015 | by Molly Montgomery

1

Une brève histoire à propos de la Bise

“Bonne année! Happy New Year!”. Aux USA cette salutation de saison vous garantira une poignée de main ou une étreinte, ou même un signe de la main. En France pourtant, c’est une occasion de s’adonner à une pratique répandue : s’embrasser sur la joue « la bise. »

La plupart des Américains, même ceux qui ne sont jamais allés en France ont entendu parler de la bise, à travers les films ou durant leur cours de français au lycée. En fait, c’est un peu plus compliqué qu’il n’y paraît, et ce n’est pas quelque chose de naturel pour les Américains, du fait qu’ils ont grandit dans une culture où s’embrasser sur la joue implique un rapport d’intimité. Mais pour les Américains qui veulent apprendre, « pas de souci ». Tout ce qu’il faut c’est de l’entrainement, et après quelques salutations maladroites, vous pratiquerez « la bise » comme si vous l’aviez fait toute votre vie.

Lorsque les Français se saluent, la plupart s’embrasse sur la joue, une fois de chaque côté. Le terme « s’embrasser sur la joue » (cheek kissing, en anglais) est trompeur parce que les lèvres ne touchent pas vraiment la joue de l’autre personne. Au lieu de cela, on se penche en avant, on presse la joue contre celle de l’autre personne, et on produit de manière subtile le son d’un baiser avec les lèvres. La clé, c’est la subtilité, mieux vaut éviter que « ça claque trop fort. »

On se fait habituellement la bise entre amis, hommes ou femmes (bien que certains hommes préfèrent se serrer la main pour saluer leurs amis masculins). Mais cela n’est pas réservé uniquement aux amis. Si l’on se trouve dans une ambiance relax en petit comité, on fait la bise à tout ceux qui arrivent, que cette personne soit une simple connaissance ou bien même un étranger. Si l’on se trouve dans une ambiance plus formelle, comme un rendez vous d’affaire, ou un endroit où il y a beaucoup de monde et qu’il n’est pas très pratique de s’embrasser, on s’en tient généralement à une poignée de mains. Si vous faites la bise à tout le monde pour dire bonjour, il est dans les habitudes de le faire aussi pour dire au revoir. Et comme on le fait lorsque quelqu’un arrive ou repart, on finit par se toucher les joues assez souvent en France.

Pour les Américains qui ne savent pas trop comment s’y prendre ou par quelle joue commencer, attendez que votre ami français se penche et faites comme lui. En général, d’après mon expérience, les français tournent d’abord leur tête vers la droite, présentant ainsi la joue gauche. Mais cela peut varier selon la région, donc il vaut mieux attendre de voir ce que fait l’autre personne. D’habitude, les français s’embrassent une fois sur chaque joue mais encore une fois cela dépend des régions (ou même des pays). Par exemple, en Provence, on s’embrasse 3 fois, et à certains endroits de Paris on s’embrasse 4 fois. Il y a même un site web, Combiendebises.com, qui sonde les Français sur le nombre de bises dans leur région.

D’expérience personnelle, lors de ma visite à Genève, dans la partie française de la Suisse, j’ai été prise au dépourvu lorsqu’il a fallu dire bonjour à des amis qui vivent là-bas, car ils ont l’habitude de faire 3 bises. Je commençais seulement à m’y habituer, puis j’ai rencontré une connaissance commune, qui était belge. Je lui ai fait une bise, et lorsque j’ai tourné la tête, il s’est détourné maladroitement pour éviter la suivante ! Il s’avère qu’en Belgique on ne fait qu’une seule bise.

En France, se faire la bise n’est pas seulement réservé pour se dire bonjour ou au revoir, mais peut également servir dans d’autres situations d’interactions sociales. Lorsque vous remerciez quelqu’un pour un cadeau ou lorsque vous félicitez un ami, vous vous faites la bise. Lorsque vous voyez quelqu’un pour la première fois dans l’année, même si vous vous trouvez dans une situation où vous ne vous embrasseriez pas (au travail par exemple), vous vous faites la bise. En gros, dans n’importe quelle situation où l’on se prend dans les bras aux Etats-Unis, on se fait la bise en France.
J’ai déjà été prise au dépourvu du fait que je n’avais pas réalisé l’usage universel de la bise. Durant la période de noël passée, cela s’est traduit par un choc des cultures lorsqu’une amie voulant me remercier pour un cadeau, je l’ai prise dans mes bras et elle a voulu me faire la bise. Ce fut un moment d’embarras.

Après avoir vécu en France quelques mois je me suis habituée à la bise comme faisant partie de la vie ici. Pour les Américains qui pensent encore que c’est bizarre, ou peut être pas très hygiénique, pensez à cela : imaginez-vous ce que les Français ressentent lorsqu’ils voient le nombre de fois ou l’on se prend dans les bras ? N’est-ce pas tout aussi bizarre que l’on prenne à bras le corps des connaissances ou même des étrangers ? Que l’on soit un Américain qui se sente un peu perdu au milieu de cette effusion de bises à fête, ou bien un français aux Etats-Unis, qui trouve toutes ces étreintes un peu trop « tactiles », laissez vous aller à cette légère sensation d’inconfort, d’embarras, ou de ne pas vous sentir à votre place. Cela passera avec le temps. Mais en même temps, n’est-ce pas tout simplement cela que de faire l’expérience d’une autre culture ?


About the Author

is an English teaching assistant at a high school in France and a recent graduate of UCLA, where she studied English and French. Her writing has been published in *TravelAge West Magazine* and in various literary journals including *Westwind* and the *Blue Lake Review*.



One Response to Une brève histoire à propos de la Bise

  1. Ru says:

    Article intéressant, surtout du point de vue américain ! Je dirais cependant que personne à Paris ne se fait quatre bises, c’est seulement la pratique de “provinciaux” récemment arrivés dans la capitale. À mon sens, les “hugs” sont bien plus gênants que la bise, qui ne nécessite elle presque aucun contact physique.
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image
Back to Top ↑