Voyage

Published on mars 16th, 2015 | by Anne-Fleur Andrle Stephan

0

Un jour à Compiègne

Compiègne est une petite ville d’un peu moins de 100 000 habitants située au Sud de la Picardie, et à environ 45 minutes de train au Nord de Paris. Si vous aimez l’histoire, et que vous souhaitez sortir un peu des sentiers battus touristiques de la capitale, foncez direction Compiègne !

carte-routes-compiegne

Carte de Compiègne. Photo par Wikipedia.

Jeanne d’Arc, Napoléon III ou encore la signature de l’armistice en forêt : de grands noms et de grands évènements qui sauront à coup sûr charmer et rassasier les visiteurs avides de découvertes le temps d’une journée.

Le Palais Royal et Impérial de Compiègne… (20 minutes à pied de la gare – prenez le temps d’admirer la place pavée du château, absolument splendide).

Bâti pour Louis XV et Louis XVI, puis réaménagé sous Napoléon Ier puis Napoléon III, le château est une résidence royale puis impériale, classée Monument Historique, depuis le milieu des années 90. Ce château saura vous charmer. Il constitue l’une des trois plus importants résidences royales et impériales françaises, avec Versailles et Fontainebleau. Donc à ne pas manquer!

Il est composé de 3 musées. Ainsi vous pourrez visiter les appartements historiques de l’empereur et de l’impératrice, les musées du second empire mais aussi le musée national de la voiture et du tourisme.

apparts_cour_leroux_13-521744

Immeuble Court Leroux. Photo par Anne-Fleur Andrle Stephan.

Prévoyez suffisamment de temps pour admirer les jardins « à la Française » et, pour les plus courageux et sportifs ne passez pas à coté de la Percée des Beaux-Monts que j’affectionne tout particulièrement. Pour la petite histoire, en 1811, Napoléon Ier a décidé de surprendre son Amour, Marie-Louise. La légende dit que l’allée fut littéralement « percée » dans la forêt de Compiègne, et sous les fenêtres des appartements de la bien-aimée de l’empereur, en une nuit ! Napoléon avait en fait en tête de reproduire la perspective de Schönbrunn en Autriche, le palais d’été de la famille de Marie-Louise. Il s’agit là d’une « allée » longue de plus de 6 kilomètres et large de 60 mètres, et le point de vue des Beaux-Monts se trouve à environ 130 mètres d’altitude. Il paraitrait que Marie-Louise l’ait découverte en ouvrant ses rideaux. En réalité cette entreprise a pris plusieurs années car commencée sous Napoléon Ier et achevée sous Napoléon III en 1853. Tout en haut, un sentier mènera le promeneur à un chêne de plus de 40 mètres de haut, âgé de 400 ans. Cet endroit est très préservé et propose une promenade et un point de vue magnifiques !

Plus d’infos : http://palaisdecompiegne.fr/
Entrée : 7.50 euros / tarif réduit 5.50 euros / gratuit moins de 26 ans.

La Clairière de l’Armistice

Si l’on ne passe qu’une journée en région de Compiègne, alors ne manquez pas la Clairière de l’Armistice, ou de Rethondes. C’est là qu’a été signée l’armistice de la Première Guerre Mondiale, le 11 novembre 1918 entre la France, ses alliés et la République de Weimar ; ainsi que l’armistice du 22 juin 1940, pendant la seconde Guerre Mondiale, entre la France et le troisième Reich.

L’armistice de 1918 a été signée dans un wagon transformé en bureau dans la clairière, près de la gare de Rethondes, à quelques kilomètres de Compiègne. Le cessez-le-feu prendra effet dans la même journée et ce site exceptionnel restera un lieu de paix, de victoire et de fin de guerre.

C’est en 1940 qu’Hitler décide de signer la capitulation en ce même endroit, pour sa symbolique forte et pour humilier la France, et ce, dans le même wagon. Les Allemands détruiront le site intégralement peu après.
Il faudra alors attendre les années 50 pour que soit reconstitué le Musée de l’Armistice (le wagon ayant été reconstitué).

Prenez le temps de suivre un guide lors de votre visite mais aussi de vous promener à l’extérieur du musée.

Plus d’infos : http://www.musee-armistice-14-18.fr
Entrée : 5 euros / 3 euros tarif réduit.

Pour compléter votre promenade, et pour assouvir une petite faim, allez vous perdre dans les petites rues piétonnes derrière la Place Saint Jacques à Compiègne, ou place du château.

Bonne visite !

Photo d’Entête: Le Château de Compiègne vu du jardin. Photo de Wikipedia.


About the Author

Coming from the "Far west" of France, Anne-Fleur grew up in Finistere (Brittany). Currently working in the hightech industry, she represents a French company specialized in smartglasses apps in the US. Engineer by training and based in Boston, she loves to get back to her Briton roots a couple of times a year. After graduating from the Université de Technologie de Compiegne, in France , she decided to pursue her studies in biomedical sciences at the graduate school of the State University of New York (SUNY) in Buffalo, NY. Driven by sciences and her desire to learn, Anne-Fleur hosted a radio show, "les échos de l'innovation" (literally innovation echoes) for a couple of years, offering debates and interviews, aiming to dissect misconceptions in science and technologies for the layman. Always thirsty for discovery, she loves traveling, initiating new projects and exploring the ocean, on a sailing boat or with her snorkel.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑