Film & Musique

Published on mai 26th, 2017 | by Kirsten King

0

Le Berceau du Cinéma Au Sein de l’Usine à Rêves — Le Retour de COLCOA

L’un des plus importants et plus attendus du genre, le Festival du Film Français COLCOA retourne à Hollywood ce printemps pour sa 21ème édition. L’événement à tapis rouge d’une durée de neuf jours doit présenter entre 70 et 80 films dans les salles du Directors Guild of America Complex. COLCOA, l’acronyme désormais familier de l’ancien nom du festival — «City Of Lights, City Of Angels» — a été fondé en 1997 par le Fonds Culturel Franco-Américain dans le but de mettre en vedette des films Français prometteurs au sein de la capitale mondiale du cinéma.

Le producteur exécutif et directeur artistique, François Truffart.

Centré sur des «premières» américaines et internationales, les programmes de COLCOA incarnent des films qui font leurs débuts au festival, certains même avant leur date de sortie officielle en France. Son producteur exécutif et directeur artistique, François Truffart, explique que le festival «couvre toute la diversité du cinéma français, y compris les blockbusters, les comédies, les films d’art et d’essai, les premiers films, et documentaires,» ce qui apporte autant aux spectateurs occasionnels qu’aux cinéphiles. Suite à un processus de sélection durant un an, ses organisateurs composent un recueil de productions récentes qui garantit une grande variété. Les titres prospectifs tels que «La vie de femme» de Stéphanie Brizé: une dramatisation franco-belge du roman de Guy de Maupassant, «Dernières Nouvelles du Cosmos» – un documentaire de Julie Bertuccelli («The Tree, School of Babel») et «Ouvert la nuit» de l’acteur comique Edouard Baer, devraient susciter beaucoup d’intérêt. Des segments spéciaux du programme, comme la populaire catégorie du film noir ou les «COLCOA Classics» (des restaurations de films non-compétitives rarement montrées aux Etats-Unis) ont trouvé le succès dans le passé, ainsi que des groupes de discussion tels que la série «Happy Hour Talk.» Des points phare similaires sont prévus cette année ainsi que la célébration du 100e anniversaire de Jean-Pierre Melville et le 50e anniversaire de Playtime de Jacques Tati.

Une Vie de Femme.

Etant donné l’accent de COLCOA sur la couverture médiatique, il n’est pas surprenant qu’environ trois quarts du public du festival soient des membres de l’industrie cinématographique. Bien que, comme le note Truffart, «c’est surtout un public de professionnels… et c’est tout à fait unique pour cela», il souligne que «le festival est ouvert à tout le monde». Sa renommée ayant grandi, COLCOA a gagné les faveurs du grand public désireux de découvrir les meilleures nouveautés du cinéma étranger en plein cœur de La-La Land. Et pour rendre les choses encore plus alléchantes, un bon nombre de présentations sont gratuites. Même avec un important volume de réservations et des événements atteignant sans cesse la capacité maximale, lors d’un festival ayant pour objet de faire passer le mot, il semble toujours y avoir de la place pour des projections gratuites — rediffusions les matins et jour de clôture, concurrents de la catégorie télévision présentés en boucle, et l’élément imprévisible qui est devenu une tradition du COLCOA, «Blind Date with a French Film» (rendez-vous surprise avec un film français).

Les projections gratuites sont également au centre de l’orientation pédagogique de COLCOA. Collaborant avec ELMA (European Languages and Movies in America), COLCOA a développé un volet éducatif au sein du festival, afin d’encourager un intérêt pour les films étrangers chez les jeunes Américains. COLCOA invite régulièrement des élèves de lycées et d’établissements de l’enseignement supérieur des environs de Los Angeles à assister gratuitement à une sélection de projections.

COLCOA est prêt à agrémenter Sunset Boulevard du 24 avril au 2 mai. Truffart promet «un programme très spectaculaire et très exclusif cette année,» complété par de nouveaux drames dont «Polina» d’Angelin Preljocaj, «Patients» de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, ainsi qu’un regard sur la mini série humoristique, «Dix Pour Cent !» Et bien sûr, les célébrités. Les passes et la programmation de 2017 seront disponibles quelques semaines avant le jour de l’ouverture sur le site officiel. Que ce soit pour raisons professionnelles ou pour le plaisir, pour les études ou comme divertissement, cette célébration annuelle du cinéma français est une fête à ne pas manquer.

Cet article a été traduit en français par Sandrine Sweeney.

 

 


About the Author

is an English teacher (both language and literature). Kirsten completed her Master's degree in the UK, and is currently working on a PhD thesis. She is usually happiest when traveling; she reads a lot, and enjoys writing when she has a spare moment.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑