Art & Culture

Published on mai 11th, 2015 | by Molly Montgomery

0

Covoiturage au États-Unis versus en France

Covoiturage_Largeur_Max_344px

Covoiturage. Photo par www.lesalondelaphoto.com.

Les Américains qui associent l’Europe aux transports publiques efficaces et aux TGV pourraient être surpris de découvrir la popularité du covoiturage lors de longs trajets en France. La start-up n°1 en Europe, BlaBlacar, basée en France, comprend plus de 10 millions d’utilisateurs dans plus de 10 pays différents. Alors qu’aux Etats-Unis, les entreprises qui ont essayé de percer sur le marché du covoiturage, telles que Zimride ou Ridejoy, ont toujours échoué. Pourquoi cette différence ? Est-ce lié à la culture, la géographie, l’économie, ou bien à un mélange de tout cela ?

Les éléments les plus évidents sont le prix du carburant ainsi que le nombre de propriétaires de voiture aux Etats-Unis comparé à la France. Aux Etats-Unis, les prix du carburant sont moins élevés et le nombre de propriétaires de voitures plus élevé (il y a 809 voitures pour 1000 personnes aux Etats-Unis, alors qu’en France il n’y a que 578 voitures pour 1000 personnes). Vu que le déplacement en voiture est plus coûteux en France, un plus grand nombre de personnes est enclin à offrir un siège libre à un étranger au sein de leur véhicule, et les personnes sans voitures chercheront plus facilement l’option du covoiturage. Même si les TGV sont très prisés en France, ils peuvent être très coûteux, surtout si l’on achète son billet à la dernière minute. D’un autre coté, la plupart des gens s’arrange pour organiser un covoiturage quelques jours à l’avance, par conséquent le prix de revient peut être moins élevé que de prendre le train.

2355216-traffic-jam-in-los-angeles-at-sunset

Traffic de Los Angeles. Photo par www.123rf.com.

Aux Etats-Unis, à l’inverse, il y a davantage de propriétaires de voiture et ils sont donc plus enclin à conduire de longues distances lorsqu’ils partent en week-end. L’Amérique est un vaste pays avec des villes très éloignées les unes des autres. Par exemple, un trajet longue distance « habituel » aux Etats-Unis, tel que San Francisco-Los Angeles, s’étend sur 382 miles (614km), alors qu’un trajet moyen chez Blablacar n’est que de 200 miles (322km). Aux Etats-Unis, si vous partagez un véhicule avec un étranger, vous devez être prêt à passer beaucoup de temps en voiture avec cette personne, ce qui peut rebuter à utiliser le covoiturage.

Les Américains qui partent sur les routes aiment également le côté pratique de la voiture lorsqu’ils arrivent à destination, cela est dû au manque de transports publiques. Si vous faites du stop pour vous rendre dans une grande ville, une fois que l’on vous a déposé, vous pourriez ne pas avoir la chance de trouver une autre voiture pour vous conduire là où vous désirez aller.

Certaines personnes pensent que les Américains sont moins enclins à utiliser les services de covoiturage comme Blablacar, parce qu’ils font moins confiance aux étrangers comparés aux européens, et ça c’est bien possible. Lorsque les Américains font du covoiturage, ils ont tendance à chercher parmi des personnes qu’ils connaissent déjà. Par exemple, les étudiants qui vivent loin du campus font appel à leurs amis pour les ramener chez eux le week-end. S’ils ne trouvent personne parmi leurs amis, ils postent souvent des messages sur Facebook destinés aux groupes qui sont affiliés à leur université pour trouver un moyen de locomotion. Toutefois, certains Américains plus courageux utilisent « craiglist » ou d’autres services de covoiturage pour faire de longs trajets.

Alors que Blablacar ne connaît pas encore un franc succès aux Etats-Unis, il existe des services similaires, comme carpooling.com, mais ceci n’attire pas encore grand monde.

L’idée du partage de véhicule lors de longs trajets est étrange pour beaucoup d’Américains, qui ont tendance à penser que c’est un peu la même chose que de faire du stop. Faire du stop, se tenir le long de la route en levant le pouce jusqu’à que quelqu’un veuille bien vous prendre, est vu comme une pratique dangereuse aux Etats-Unis, bien que de nombreuses personnes la pratiquent encore. Toutefois, le covoiturage courte distance est très commun aux Etats-Unis, où beaucoup de gens organisent des covoiturages pour se rendre au travail ou à l’école. Tout cela est organisé par des collègues de travail ou des voisins, sans avoir recours à des services extérieurs.

D’autre part, ces dernières années, une nouvelle sorte de covoiturage gagne en popularité en France et aux Etats-Unis : les applications mobiles telles que Uber ou Lyft, qui prennent la place des services de taxi plus coûteux. Des services comme Uber viennent vous chercher chez vous et vous déposent à l’endroit désiré, évitant ainsi le problème du stationnement ou d’avoir un conducteur désigné lorsque vous sortez le soir.

Que vous prévoyiez de voyager en France ou aux Etats-Unis en utilisant les services de covoiturage sur de courtes ou de longues distances, le plus important est d’être vigilant quant à votre sécurité, surtout lorsque vous n’êtes pas dans votre pays d’origine. Assurez vous d’avoir à faire à une personne de confiance, et tenez vous à l’écart des annonces qui vous paraissent vagues ou suspectes.

Le covoiturage reste une bonne option pour voyager en France, que ce soit pour les Français ou les touristes, et cela reste possible aux Etats-Unis également si vous savez où chercher. Et si vous avez des places libres dans votre voiture lors de votre prochain trajet, vous pourriez les mettre à disposition de personnes que vous ne connaissez pas. Vous pourriez vous faire un peu d’argent, et, qui sait, vous pourriez rencontrer quelqu’un d’intéressant.

Photo d’Entête: www.caradisiac.com


About the Author

is an English teaching assistant at a high school in France and a recent graduate of UCLA, where she studied English and French. Her writing has been published in *TravelAge West Magazine* and in various literary journals including *Westwind* and the *Blue Lake Review*.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image
Back to Top ↑