Histoire

Published on novembre 13th, 2014 | by Maureen Youngblood

0

Chantilly, plus qu’une crème, un magnifique château

Lorsqu’un Américain entend le mot chantilly, il pense à la dentelle et à la crème. Peu d’Américains réalisent que c’est en fait une ville avec une histoire intéressante.

Chantilly se situe à 38 miles au nord est de Paris dans la région de Picardie et se trouve être la ville du château de chantilly. Tout comme d’autres châteaux français, le château de chantilly est grandiose, fleuri et magnifique. C’est au 14ème siècle que le chancelier d’Orgemont décida de construire le château en plein milieu de la vallée de la Nonette, qui n’était alors qu’une prairie marécageuse dans une région reculée. La propriété resta dans la même famille de 1386 à 1897 sans jamais avoir été vendue, une très longue période pour une seule et même famille.

En 1560, le domaine fut rénové par l’architecte Jean Bullant, qui avait conçu le château d’Ecouen. Ce fut en 1632 que Louis XII confisqua Chantilly à Henry II de Montmorency, alors occupant des lieux. En 1643, le domaine retourne à la Famille Condé. Louis II de Bourbon-Condé engage alors le célèbre jardinier, André Le Nôtre, pour qu’il crée le magnifique parc et le Grand canal. Le Grand Condé transforma le domaine de Chantilly en un endroit de célébration qui accueillit de nombreux invités littéraires tels que La Fontaine, La Bruyère, Bossuet et Madame de Sévigné. En plus des nombreux feux d’artifices élaborés et des bals extravagants fréquentés par nombre d’invités, Molière y joue même le Tartuffe pour le Grand Condé.

The Great Stables

Les Grandes Écuries. Photo par driehausmuseum.org.

Durant les années 1700, de grands changements furent apportés à la propriété, y compris une nouvelle construction. Les grandes étables, immense lieu de vie pour les chevaux, est considéré comme un chef d’œuvre structurel et architectural du 18ème siècle. Peu de temps après, ce fut une période de « mort » temporaire pour le château. Durant la révolution, les collections d’art du château de Chantilly furent confisquées et transférées au Louvre, et le château fut transformé en prison ; plusieurs de ses bâtiments furent démolis.

La période de la Restauration vit le château de Chantilly subir sa propre version de la restauration. En 1815, le prince Louis-Joseph décide de restaurer les appartements et réussit à récupérer certains objets retenus au Louvre. Louis Henry Joseph, Duc de Bourbon, sans aucun héritier direct, lègue ses biens, à savoir le château de Chantilly, à son petit neveu de 8 ans, également son filleul, Henri d’Orléans, duc d’Aumale, qui est le 5ème fils du roi Louis-Philippe. Le duc d’Aumale, arrivé à l’âge légal, fit son service militaire et partit en Algérie. Ce fut durant la Monarchie de juillet que ses appartements privés furent remodelés ; son projet était de reconstruire le château ; il fut toutefois forcé de quitter la France après la révolution de 1848.

Le duc d’Aumale fut exilé non loin de Londres ; lors de son exil, il réussit à collectionner plusieurs œuvres d’art, des meubles, des peintures et des sculptures. Sa période d’exil s’étendait de 1848 à 1871, date à laquelle il pu rentrer et ajouter ses objets soigneusement choisis à la collection déjà présente à Chantilly. Il engage alors l’architecte Honora Daumet afin de reconstruire le château dans le but d’exposer son importante collection d’objets « combinés ».

Le duc d’Aumale devint membre de l’Institution française en 1871, après son retour de Londres. À sa mort en 1894, le domaine tout entier fut légué à l’institution. Le 17 avril 1898, le musée Condé ouvrit ses portes au public, avec comme instructions de la part du duc de préserver la présentation et de ne prêter les collections à personne. C’est cette même collection que l’on peut voir aujourd’hui.

Chose plutôt inhabituelle pour un château français, le château de chantilly possède un champs de courses hippiques. Les étables, appelées les Grandes Étables, furent construites durant les années 1700, et permirent de laisser libre cours à la passion de l’élevage de chevaux, que ce soit dans un but lucratif ou pour le plaisir. Les Grandes Étables peuvent accueillir 240 chevaux et 500 chiens, animaux qui faisaient partie intégrante de la « typique » chasse hippique quotidienne.

La région accueillait une communauté anglaise qui entretenait des liens étroits avec les courses hippiques, celles-ci commencèrent en 1834. Ce sport attirait toutes les classes sociales, qui pouvaient parier sur leur cheval favori. Fin 1859, l’ouverture d’une gare ferroviaire proche de chantilly permit d’accueillir des foules de plus en plus importantes, les registres font état de plus de 20000 personnes. Les années suivantes la fréquentation doubla, ainsi plus de 40000 personnes étaient présentes au prix du jockey club en 1912.

france-galop.com

Course hippique à Chantilly. Photo par france-galop.com.

Grâce au champs hippique de Chantilly, la région entière évolua vers une économie de courses hippiques, incluant des étables, des entraînements hippiques et tout ce qui tourne autour de ce sport. Etant un sport britannique, la majorité des jockeys venaient de Grande Bretagne, à tel point que vers 1870, une chapelle anglicane fut construite pour tous les britanniques qui résidaient ou travaillaient dans la région.

Il est intéressant de noter que durant la 1ère guerre mondiale, les Grandes Étables du château de chantilly furent utilisées comme hôpital vétérinaire par l’occupation allemande. ; les registres indiquent que près de 400 chevaux allemands furent soignés aux étables.

Aujourd’hui, les Grandes Étables abritent le musée vivant du cheval. Des spectacles hippiques sont régulièrement organisés, et les étables de chantilly sont un des sites de courses hippiques parmi les plus visités au monde. Chantilly est l’endroit le plus vaste en ce qui concerne la course et l’entraînement hippique, avec plus de 2600 chevaux, dont une grande majorité sont des purs sang.

Chantilly Lace

Chantilly Lace. Photo par Teaattrianon Blog.

Passons maintenant à l’histoire de la dentelle de Chantilly. La dentelle de Chantilly est réputée pour son extrême souci du détail et ses motifs aux contours raffinés. Cette tradition date du 17ème siècle lorsque la Duchesse de Longueville dirigeait l’usine de dentelle de Chantilly. Prisé par Mme du Barry, Marie-Antoinette et bien d’autres à la cour royale, il y avait une importante demande pour cet article de mode délicat. Durant la révolution française, après les exécutions royales, les fabricants de dentelle de Chantilly furent considérés comme des loyalistes et beaucoup d’entre eux furent tués du fait de leur lien avec la couronne.

Napoléon tenta de raviver l’art de la fabrication de la dentelle ; toutefois la production fut relocalisée en Normandie. Bien qu’elle n’était plus effectuée à Chantilly, les mêmes motifs et techniques y furent implantés. La dentelle la plus somptueuse fut réalisée au 18ème siècle avec de la soie. En 1844 une machine à tisser fut brevetée, et produisait la dentelle de Valenciennes ainsi que de la dentelle de soie noire. La production de masse égalait la délicate dentelle faite à la main. Avec l’ère industrielle, une majorité de dentellières disparurent ; les machines les avaient remplacées.

Et maintenant la crème chantilly ! En fait, c’est de la crème fouettée, qu’elle soit sucrée ou non. C’est à François Vatel, maître d’hôtel au château de chantilly vers la moitié du 17eme siècle que revient le mérite d’avoir donné ce nom « crème Chantilly » mais il n’y a aucune preuve qui permettait de le vérifier. Le nom chantilly a également un lien avec la crème fouettée du milieu du 18ème siècle, qui était servie au Hameau de chantilly. On peut supposer que la crème fouettée est appelée chantilly du fait que le château et la région étaient devenus un symbole de la cuisine française raffinée. Je suis totalement d’accord ; ajouter de la crème chantilly à n’importe quel plat le rend tout de suite plus élégant et plus doux. Ca vaut le détour !

Désormais, lorsque vous entendrez le mot « chantilly, » vous saurez que c’est bien plus qu’un lieu, c’est aussi un magnifique château doté d’une histoire regroupant aristocratie et art, membres royaux et champs de courses, et bien sûr, de la dentelle et de la crème fouettée !

How to find remedies online? So it’s no wonder that online pharmacies is becoming more pops over the last years. Few remedies are used to treat impotency. Topics such as “buy sildenafil citrate online” and “sildenafil 50 mg price” are very pops now. This article focuses on the evaluation of erectile dysfunction and “sildenafil citrate side effects“. Of all the matters in the field of healthcare that pique our attention most, it’s sexual health problem, notably “undefined”. Low self-esteem, venous leak, some diseases, and certain medicines can reduce your sex drive. Stress affects all sides of existence including sex drive. People must always ask doctor for occupational advice about Viagra. Keep in mind online drugstore which is prepared to sell such medicaments like Viagra without a valid formula is fraudulent. When you get from an unknown company, you run the risk of getting counterfeit drugs.


About the Author

was born and raised in the United States and is currently living in California. She discovered her love of the French language and culture in high school and continued her education of all things French in college where she earned a Bachelor’s degree in International Business from the University of Nevada Las Vegas. She enjoys living near the ocean, traveling and French pastries.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑