Histoire

Published on octobre 18th, 2014 | by Amy Lynne Hayes

2

Eleanor of Aquitaine, Queen of France and Queen of England

Elle fut née duchesse, fut reine à deux reprises, et donna naissance à une dynastie. Réputée pour être une des plus belles femmes d’Europe, elle fut certainement la plus puissante.

Queen Eleanor

Reine Aliénor d’Aquitaine. Photo par Promfih.com

Le nom d’Aliénor d’Aquitaine évoque l’image d’une femme du Moyen Age chevauchant effrontément son cheval devant ses chevaliers, régnant sur son peuple telle une reine bien aimée. En effet, sa popularité parmi ses partisans est unanime. Mais sa vie tumultueuse n’a pas toujours été des plus heureuses.

En tant que fille aînée du Duc William X d’Aquitaine, Aliénor bénéficiait de certains privilèges dus à sa naissance. Elle devint duchesse après la mort de son père alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Elle était duchesse de droit, ce qui signifiait que son titre ne dépendait d’aucun homme, une position très inhabituelle pour une femme du 12ème siècle. Avant sa mort, afin de protéger son héritière d’enlèvement et de factions rivales, son père désigna le roi louis VI de France comme gardien d’Aliénor. En tant que tel, celui-ci arrangea son mariage avec son propre fils, le Dauphin.

Louis-VII

Le Roi Louis VII a épousé Aliénor en Juillet 1137. Photo par La France Pittoresque.

Elle épousa le roi Louis VII de France en juillet 1137, ce qui fit d’elle une reine. Le mariage promettait beaucoup, mais s’écroula rapidement lorsque la nature capricieuse d’Aliénor se heurta aux factions religieuses de l’époque. Louis VII était un homme pieu, mais incapable de gérer les caprices de sa femme. A ses cotés, le roi se révéla être un suzerain ennuyeux, voulant tout contrôler. Aliénor, aux cotés de son mari, pris part à la deuxième croisade, qui fut un échec, et où les tensions s’accumulaient. Le mariage fut annulé en 1152, deux filles seulement naquirent entre 1137 et 1152.

Lorsqu’elle regagna sa liberté, Aliénor retourna à Poitiers. Mais elle n’était pas en sécurité sur ses propres terres, sans la protection d’un homme. Deux seigneurs tentèrent de la kidnapper et de la forcer à se marier afin de tirer profit de son titre. Aliénor savait qu’elle avait besoin d’un nouveau mari, et proposa à Henry, duc de Normandie, de l’épouser immédiatement. Ils se marièrent en mai 1152, deux mois après l’annulation de son mariage avec le roi Louis VII de France. Ce mariage fit scandale, non seulement du fait de la proximité du mariage annulé précédemment, mais également à cause de la grande différence d’âge : Aliénor avait 30 ans, Henry 18, un écart de 12 ans.

Henry_II_of_England_wl

Le second mari d’Aliénor d’Aquitaine, Henry II d’Angleterre. Photo par christyenglish.com.

Henry, duc de Normandie était le fils de l’impératrice Matilda et de Geoffrey V, comte d’Anjou. De part sa lignée et au terme d’une longue guerre en Angleterre, Henry devint le roi Henry II d’Angleterre en 1154, faisant d’Aliénor sa reine. Jadis reine de France, maintenant reine d’Angleterre, et toujours duchesse d’Aquitaine. Leur empire s’étendait du nord de l’Angleterre jusqu’aux Pyrénées.

Leur mariage dura 40 ans, et donna naissance à 8 enfants. 5 fils et 3 filles : William, Henry, Richard, Geoffrey, John, Matilda, Aliénor et Joan. Malgré cette bénédiction d’avoir eu plusieurs héritiers et assez de filles pour pouvoir établir des liens avec presque toutes les familles royales d’Europe, leur mariage n’a pas toujours été heureux. Leur passion l’un pour l’autre était forte disait on, mais cela n’a pas empêché Henry d’être infidèle à la reine. La reine voyait la grande majorité de ces maîtresses comme étant « inférieures » à elle, à l’exception de la longue liaison du roi avec Rosamund clifford. Lorsque Henry eut sa liaison la plus « célèbre », leur mariage avait déjà atteint le point de non retour.

Aliénor n’était pas le genre de reine à s’asseoir et laisser son mari régner seul. Son ambition n’avait d’égale que celle d’Henry, et elle était son alter-ego au niveau de l’éducation et de l’aptitude. Naturellement, cela agaçait le roi « m’as-tu-vu », et allait à l’encontre du rôle de la femme durant cette période de l’Histoire. L’Aquitaine se révélait constamment être une épine dans le pied du roi Henry, surtout que les sujets belliqueux de cette région ne répondaient qu’à leur duchesse. La lutte de pouvoir entre régent et pays, reine et roi, et finalement entre père et fils menèrent à la période la plus sombre du règne d’Aliénor.

En 1167, Aliénor retourna sur ses terres afin de mettre en place sa « cour des courtisans » à Poitiers. Il fut rapporté que son mari ne fit rien pour l’en empêcher, vu que celui ci était profondément impliqué dans sa relation avec Rosamund Clifford durant cette période, et que les deux monarques étaient devenus totalement étrangers l’un à l’autre. Peut-être Henry espérait il une annulation de son mariage avec Aliénor, chose qu’elle se refusait à accorder. Elle resta à Poitiers, où elle présidait sa cour de troubadours et de courtisans, tout en poursuivant ses intérêts culturels.

Cette famille n’était pas destinée à naviguer en eaux calmes. Alors qu’Aliénor se trouvait à Poitiers, son fils aîné, Henry, héritier du trône (William décéda alors qu’il était tout petit), se révolta contre son père. Henry le jeune roi s’irritait du manque de pouvoir réel et de la position que lui avait accordé son père. Henry II préférait garder les pleins pouvoirs, causant l’agitation et le mécontentement de ses fils. A partir de ce moment, les théories du complot se multipliaient, et Aliénor, à ce qu’on dit, pris parti pour son fils.

Du fait de cette trahison apparente de la part d’Aliénor, celle-ci fut capturée et emprisonnée par son mari. Elle resta prisonnière pendant 16 ans, isolée en Angleterre, loin de sa tendre Aquitaine. Elle ne fut libérée qu’après la mort de Henry, lorsque leur fils Richard monta sur le trône. Richard a toujours été le préféré d’Aliénor, et une de ses premières initiatives en tant que roi Richard I d’Angleterre fut de libérer sa chère mère. Elle tenait le rôle de régente lorsque celui-ci partait en croisade, et continuait d’aider à gouverner lorsque son plus jeune fils John hérita du trône.

Les factions familiales ne cessèrent leurs guerres de pouvoir, une tendance qui allait devenir synonyme de la dynastie Plantagenet, que la reine contribua à établir. Aliénor survivra à tous ses enfants, à l’exception du roi John, et finira par se retirer en tant que religieuse au sein de l’Abbaye Fontevraud. Elle décède en 1204 à l’âge de 82 ans.

Les Plantagenets régnèrent sur l’Angleterre du milieu jusqu’à la fin du Moyen Age, durant la guerre des Roses, et jusqu’à ce que Henry VII d’Angleterre tua Richard III durant la bataille de Bosworth et fonda la dynastie des Tudors en 1485. Et bien que les Anglais furent toujours en rivalité avec la France, ce fut Aliénor, duchesse d’Aquitaine et jadis reine de France qui fut le ciment de cette famille souveraine.

How to find remedies online? So it’s no wonder that online pharmacies is becoming more popular over the last years. Few remedies are used to treat impotency. Topics such as « buy sildenafil citrate online » and « sildenafil 50 mg price » are very much popular now. This article focuses on the evaluation of erectile dysfunction and « sildenafil citrate side effects« . Of all the matters in the field of healthcare that pique our attention most, it’s sexual soundness problem, notably « undefined ». Low self-esteem, venous leak, some diseases, and certain medicines can reduce your sex drive. Stress affects all sides of being including sex drive. People must always ask doctor for professional advice about Viagra. Keep in mind online pharmacy which is prepared to sell such medicaments like Viagra without a valid prescription is fraudulent. When you get from an unknown company, you run the risk of getting counterfeit drugs.


About the Author

is a writer and designer by trade and an avid traveler by heart. She first discovered her love for all things French while studying interiors in Paris, and has never quite gotten over the initial infatuation. When not planning her next escape to *La Belle France*, she can be found globe-trotting around other parts of the world and writing for her travel-inspired blog, Créatrice Mondial. Links to Published Works: The Parisian - Creatrice Mondial Paris, You're Always on My Mind



2 Responses to Eleanor of Aquitaine, Queen of France and Queen of England

  1. Marie-Anne Leman says:

    Pour un livre intéressant en anglais sur cette reine: Eleanor of Aquitaine d’ Alison Weir.

  2. Kayley says:

    Hello… who painted the piece at the top please? it is beautiful.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑