Fashion

Published on février 15th, 2018 | by Laurence de Valmy

0

Another Garde: une nouvelle approche de la mode

Soumountha Keophilavong -Photography by George Larkins

Soumountha Keophilavong est la fondatrice d’Another Garde, une plateforme de mode pour aider les femmes sures d’elles et aimant l’originalité à peaufiner leur style. Another Garde ce sont les copines que vous contactez pour avoir des conseils de style amusants et pratiques et pour découvrir une nouvelle vague de créatrices indépendantes.

Soumountha est une citoyenne du monde, née au Laos, réfugiée en France a vécu 10 ans à Londres avant de s’installer à New York avec son mari et ses trois enfants. Sa carrière est un véritable miroir de qui elle est et démontre que la passion est une merveilleuse source d’énergie. Son voyage est inspirant. Merci de nous l’avoir fait partager et de nous présenter l’univers d’Another Garde.

Parlez-nous d’Another garde, comment cela a-t-il commencé et qu’offrez vous?

Another garde a vu le jour en 2015 en offrant des articles de mode basiques aux femmes qui refusent d’être étiquetées. Au cours des deux dernières années, nous avons parlé à des centaines de clientes et de femmes et, en réalité, lorsque vous refusez de vous mettre dans un moule, «s’habiller peut être stressant». Nous fournissons donc un service complet pour que votre garde-robe fonctionne pour vous.

Nous sélectionnons une à une des pièces – conçues pour durer – de créateurs et de créatifs qui se soucient et comprennent les besoins des femmes. Nous offrons des conseils pratiques pour aider les femmes à essayer de nouvelles façons de porter des articles qu’elles possèdent déjà en créant des tableaux de style personnalisés qui sont en ligne avec qui elles sont. Toute femme peut nous donner un challenge de stylisme et être traitée comme une star. Nous privilégions la mode durable plutôt que la mode passagère, le style sur les tendances, et l’essence sur l’excès.

 

Photo Credit Another Garde

J’ai fondé Another Garde a un moment de ma vie ou j’étais à la fois heureuse et perdue parce que je suis devenue maman de 3 enfants en moins de deux ans dans l’endroit le plus fou, le plus rapide et le plus difficile : New York. Je suis devenue l’ombre de moi même. J’ai toujours cru que le style personnel pouvait être stimulant. Mais avec l’âge et les changements de vie difficiles, j’ai commencé à sentir que la mode traditionnelle ne servait pas ce but. C’était trop exclusif, désengageant, et fixait des normes impossibles à respecter pour les femmes.

Ce voyage n’a pas été facile car, pour être honnête, je me suis d’abord dit : ce ne sont que des vêtements. J’avais l’habitude de travailler sur des questions telles que les femmes réfugiées, le trafic sexuel et la violence domestique donc en comparaison les vêtements semblent frivoles. Mais en vérité, les vêtements et le style personnel sont un véritable véhicule pour l’autonomisation des femmes. Mais cela doit être fait correctement. Les vêtements sont totalement inutiles s’ils sont si mal faits que votre ceinture se casse lorsque vous vous précipitez entre les sorties scolaires, les réunions d’affaires ou une soirée avec les dames. Ils sont inutiles s’ils sont si informes que vous oubliez la femme complexe qui se cache derrière toutes ces belles étiquettes. Chacun de nous est unique et veut être visible selon nos propres termes.

Comment choisissez vous vos designers ? 

J’aime travailler avec des designers basés à New York qui fabriquent principalement au cœur du quartier de Garment à New York et à Brooklyn et travaillent avec des usines familiales. Nous sélectionnons des coupes féminines et minimalistes, des tissus somptueux, de superbes détails et des silhouettes durables. En bref, la raison d’être de notre sélection est la suivante: tout doit être EFFORTLESS et doit apporter de la joie, laisser les femmes bouger et être. Chaque pièce doit créer un beau souvenir dans votre tête mais aussi une belle mémoire corporelle. Votre corps se souvient quand il a été maltraité. Chaque pièce doit avoir le pouvoir de raconter l’histoire de votre vie.

J’aime les designers qui ont une compréhension aiguë de qui ils sont et qui ils ne sont pas et ce qu’ils disent au monde. Je suis attirée par les créatifs qui vous emmènent dans leur monde à travers leurs créations mais aussi leurs mots, leurs images, leur histoire de vie et leur personnalité. J’aime les designers créatifs et pleins de ressources du point de vue du développement de la conception. Par exemple, j’adore les concepts de vêtements conçus avec des patrons zéro déchets et qui permettent aux femmes de porter des pièces de deux façons différentes. Et enfin, je ne travaille qu’avec des designers qui partagent nos valeurs a propos des femmes mûres et confiantes, c’est-à-dire des designers qui célèbrent les besoins de ces femmes, leurs réalisations et leurs aspirations et comprennent ce que signifie vieillir avec grâce. 90% des designers avec lesquels nous travaillons sont en réalité des femmes. Nous sommes également tous new-yorkais mais nous avons des origines très diverses (français, coréen, japonais, brésilien, suédois, canadien, etc.): différentes origines, même cœur et même vision. En bref, il y a un féminisme sous-jacent derrière ce que nous faisons chez Another Garde, donc je ne travaillerais probablement pas avec des créatifs qui ne le comprennent pas.

Vous avez travaillé avec Lyn Slater et Diandra Forrest comme mannequins, dont on aime la diversité de la beauté qu’elles représentent. Comment s’est passée la collaboration avec elles ?

Lyn Slater – photography Carolina Palmgren

J’adore ces femmes. Elles sont non seulement fortes et inspirantes mais elles sont vraies et tellement généreuses. Quand j’ai rencontré Lyn, ca a été le coup de foudre. Elle continue à repousser les limites pour elle-même, pour ses pairs et est un modèle extraordinaire pour la génération des femmes après nous. Elle ne craint pas d’être vulnérable au sujet de son parcours en tant qu’étudiante en matière de protection sociale devenue blogueuse devenue icône. Je trouve cela très stimulant. Donc, avec elle, nous voulons parler de la façon dont les femmes traversent des transitions complexes dans la vie et de certains processus que nous ne pouvons pas contrôler comme le vieillissement ou les changements corporels. Mais nous pouvons contrôler notre propre réinvention et transformation. Nous avons fait un shooting avec elle en train de styliser et de porter certaines de nos pièces et cela s’est fait tout seul. C’est aussi un dialogue continu avec Lyn parce que nous voulons toutes deux amener plus de femmes dans la conversation alors restez à l’écoute pour de nouvelles collaborations.

Diandra Forrest – photography Carolina Palmgren

Avec Diandra, nous l’avons « poursuivie » pendant un moment parce que son activisme pour la diversité dans l’industrie de la mode et au-delà, est tellement courageux et passionné. Quand nous l’avons contactée, elle était une nouvelle maman qui travaillait dur et il semblait naturel de faire des portraits avec son bébé Rain. Pendant que nous parlions, il est devenu évident que la mère de Diandra devait faire partie du processus créatif parce qu’elle est si présente dans la vie de Diandra et Rain: sa force, son élégance et sa gentillesse sont dans Diandra et Rain. L’histoire est devenue un portrait de famille de trois générations et de l’amour entre la mère et la fille. Je me sens tellement chanceuse que nous ayons pu capturer ce moment vraiment magique. Dans les coulisses, c’était fort parce que je m’occupais de Rain alors que sa maman était devant la caméra et je pensais : c’est ce que les femmes devraient faire l’une pour l’autre, se soutenir mutuellement.

Qu’est-ce qui vous rend le plus heureuse dans votre entreprise?

Voir des femmes rayonnantes en sortant de mes pop up stores, un peu transformées par la confiance retrouvée grâce au fait de porter des vêtements de qualité. Entendre des histoires de mes clientes après leurs achats. L’une d’elles m’a écrit trois ou quatre fois pour me faire part des compliments reçus. Elle a récemment écrit: “WOW! Je n’ai pas pu m’empêcher de porter ma nouvelle robe pour le ramassage scolaire … Une voisine s’est précipitée hors de sa maison pour l’admirer; une inconnue a arrêté sa voiture avec un pouce en l’air! Merci de m’avoir fait sentir si fantastique! ”

C’est notre message. Les femmes n’ont pas besoin d’une occasion spéciale comme le mariage de quelqu’un d’autre pour se sentir bien. Elles devraient se sentir fantastiques tous les jours. 

Quelle est la question qui vous est le plus posée? Que devrais-je porter avec ca ? De plus, les femmes me demandent souvent “de quoi ai je l’air?” Et je réponds toujours “comment vous sentez-vous?”

Quelle est la question que vous aimeriez qu’on vous pose? En fait, vous me l’avez posée : «Qu’est-ce qui vous rend le plus heureuse dans votre entreprise?» Quand les choses sont difficiles – la mode est une industrie hautement compétitive et impitoyable – je dois me rappeler le but ultime. C’est la clé pour continuer à aller de l’avant. À la fin de la journée, c’est beaucoup plus grand que moi. Je suis juste un véhicule.

Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Nous voulons faire plus de collaborations pour créer du contenu pertinent sur le style de vie, pour permettre aux femmes de sortir de leur zone de confort -et non seulement de leur garde-robe-, développer notre collection Another Garde, parler de mode pertinente, de style personnel et d’autonomisation des femmes. Et pour finir, avoir une présence physique et une série d’événements pour offrir du stylisme personnalisé de garde-robe à New York.

Another Garde:soumountha@anothergarde.com 

www.anothergarde.com

https://www.facebook.com/anothergarde/

https://www.instagram.com/anothergarde/

https://twitter.com/anothergarde

 


About the Author

est une artiste française qui vit et travaille à Philadelphie. Elle est artiste peintre créatrice de la série POST, revisitant l'histoire de l'art a travers des Instagram peints. Elle a reçu une résidence d'artiste par la Fondation Eileen Kaminsky (ESKFF) à Mana Contemporary, New Jersey, en 2017. Elle rédige le blog "The Curious Frenchy" et collabore au French Quarter Magazine. https://www.instagram.com/laurencedevalmy/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑