Art & Culture

Published on juillet 3rd, 2018 | by Isabelle Karamooz, Founder of FQM

0

La magie de tout le travail du sculpteur Dorit Schwartz comprend une évocation silencieuse du spirituel

Divine to our Soul avec l’artiste Dorit Schwartz.

Le jeudi 30 novembre, je me suis rendue dans le studio d’Art et la maison de Dorit Schwartz, sculpteur de renom travaillant avec des éléments organiques tels que des cristaux rares, de la pierre brute et du bois récupéré pour créer un art qui éveille l’esprit. Dorit m’a reçue à bras ouverts, dans son salon avec un café et un brunch léger. «Mon processus créatif représente mon appréciation inhabituelle de la beauté organique trouvée dans la nature», a-t-elle déclaré. Basée à Las Vegas, j’ai voulu interroger Dorit pour faire connaissance avec cette femme au talent indéniable et en même temps pour vous faire découvrir les sublimes sculptures de cette artiste.

 French Quarter Magazine : Quand a eu lieu le moment où vous avez cru, vous avez su que vous seriez une artiste toute votre vie ?

Origin of Life.

Dorit Schwartz : Depuis le plus jeune âge, je voulais être une artiste. La nature, être dehors, me fascinait. J’ai toujours réfléchi aux façons d’inviter le monde extérieur dans notre maison, pour créer un environnement harmonieux autour de moi.

French Quarter Magazine : Si vous n’étiez pas une artiste, quelle profession vous aurait intéressé ?

Dorit Schwartz : Je serais devenue styliste florale en raison de ma passion pour la nature.

French Quarter Magazine : Quand et comment avez-vous adopté votre style particulier et la matière sur laquelle vous travaillez ?

Infinite Ray.

Dorit Schwartz : Mon expérience avec « the Light Within » à partir du bois et des cristaux, a commencé il y a 7 ans. L’expression généreuse du bois reflète une thématique centrale dans ma vie, qui est aussi celle de nombreux autres dans le monde moderne, le désir d’atteindre l’harmonie, y compris à l’intérieur de soi. Les sculptures sont composées de cristaux et de bois qui représentent l’harmonie et l’équilibre dans la nature. Je cherche en moi les émotions les plus puissantes pour élever les sculptures vers l’expression du perfectionnement spirituel et de la force, celle du monde naturel en particulier.

French Quarter Magazine : Comment décririez-vous votre philosophie et mission en tant qu’artiste ?

When Lovers Dance.

Dorit Schwartz : L’art est une passerelle pour l’esprit humain. Mon travail sculptural existe pour évoquer des sentiments, pour réveiller les gens ; pour plonger droit dans les profondeurs de la force et la fragilité humaines. Mon processus créatif représente mon appréciation profonde pour la beauté organique que l’on trouve dans la nature.

French Quarter Magazine : Il y a des milliers d’artistes accomplis. Que faites-vous pour développer votre place à vous, spécifique voire unique dans le monde ?

When Lovers Dance with Crystal.

Dorit Schwartz : En tant que sculpteur, je suis attirée par les formes organiques et les textures que l’on trouve naturellement dans l’environnement. La synergie entre la pierre, divers autres mediums, et mon sens artistique me dictent les formes visuelles qui finalement émergent.

French Quarter Magazine : Quels artistes inspirent votre travail et votre travail ?

Dorit Schwartz : J’essaie de maintenir un paradigme classique, attaché à l’authenticité des matériaux comme on les trouve exprimés par les marbres lisses ou rugueux du grand artiste français du 19eme siècle August Rodin – et au début du 20eme siècle le sculpteur roumain Constantin Brancusi. Ces éléments et sensibilités se fondent dans mon travail pour exprimer quelque chose de métaphysique tel qu’on le voit dans la forme composée de bois organique, suggérant une expérience méditative et spirituelle.

 

Cet article a été traduit en français par Anne-Cécile Baer Porter.


About the Author

est originaire de Versailles. Elle a toujours voulu découvrir le monde, ce qu'elle a fait à partir de 17 ans lorsqu'elle a eu la chance d'étudier à l'étranger à Rhonda, en Espagne. Elle a parcouru le monde de Hong Kong à Taiwan, de l'Irlande à l'Autriche, en passant par le Luxembourg, le Liechtenstein et Monaco, et a découvert l'ensemble des pays de l'Italie et du Maroc. Elle se sent réellement citoyenne du monde. Elle s'est enfin installée plusieurs années à Los Angeles où elle a travaillé au Consulat de France à Los Angeles. Passionnée par les arts et l'histoire, elle a obtenu une Licence en histoire de l'Université de Californie à Berkeley et a étudié un programme de maîtrise en éducation à l'Université de Californie du Sud. Elle a enseigné le français à UNLV et CSN au Nevada. Elle est la fondatrice et la rédactrice en chef du French Quarter Magazine, dans lequel elle écrit, interviewe des personnes dans des domaines très variées, propose des idées d'écriture aux écrivains et aux journalistes, prend des photos et écrit actuellement son premier livre traduit sur la vie de Coco Chanel qui est remplie d'aventures, d'intrigues, d'histoire et d'amour.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑