Voyage

Published on novembre 6th, 2019 | by Elaine and Scott Harris

0

Seattle et Taste Washington apportent aux visiteurs une opportunité de goûter, explorer et apprécier la ville et la région

Rencontrer un poisson en plein vol et un cochon bienveillant tout en s’émerveillant des vues panoramiques de Seattle. Savourer une bouteille de vin ou deux en accompagnement des fruits de mer les plus frais du Pacific North West, s’emplir les poumons de l’air vif de la mer sur le pont d’un ferry, marcher au cœur d’une forêt duveteuse et ensuite assister à une dégustation haut de gamme de vin et de produits locaux.    

Ce sont juste quelques-unes des choses que l’on peut faire quand on participe à la dégustation de vins de et de produits locaux la plus respectée de Seattle, Taste of Washington. L’écrivain et le producteur de film Garth Stein dit qu’on se sent “gentiment balancé dans le berceau de vie” dans cette ville où la mer, la campagne et les ressources abondantes se sont combinées pour former un phare pulsant de beauté, de culture et de productivité prodigieuses. Nous qui venions pour la première fois, nous nous sommes aussi sentis apaisés et séduits par l’abondance de ressources naturelles exceptionnelles nichées près de la Métropolis bourgeonnante.

Nous avions quatre jours seulement pour enquêter sur ce “berceau de vie” pendant un weekend où vin et nourriture étaient omniprésents, le Taste Washington étant encensé comme un des 10 Meilleurs festivals de vin 2019 par USA Today. Plus de 235 entreprises viticoles et plus de 65 des meilleurs restaurants et fournisseurs étaient présents sur notre agenda du festival, comprenant aussi certains des passages obligés pour touristes. Nous étions bien dans un cours culinaire intensif, prêts à explorer un panorama global de ce qui se fait de mieux dans l’état de Washington, en abondance et en beauté.

A notre arrivée, nous nous sommes installés dans l’Hôtel Théodore pour le weekend. L’hôtel est situé commodément dans le cœur de Seattle, tout près de superbes boutiques, lieux touristiques et bien sûr, des endroits où la nourriture et les boissons sont disponibles.

L’hôtel a une histoire unique : au début du siècle le plus grand hôtel de Seattle, il accueillait des voyageurs du monde entier dans ses 18 étages et 234 chambres. Il s’appelait alors Hotel Roosevelt. Acheté en 2015 par Provenance Hotels et rénové par Susan Marinello interiors, une société basée à Seattle, le Theodore aujourd’hui satisfait les voyageurs tech-savvy sans renier son héritage ancien. Aux côtés de sa première exposition d’art, de sa décoration urbaine audacieuse et de son service supérieur, the Theodore se conforme gentiment à son ancienneté tout en ayant le dernier mot avec ses résidents d’aujourd’hui dans le domaine du confort. 

Nous n’avons pas eu à aller trop loin pour nous plonger dans la fabuleuse variété de nourriture qui nous attendait puisque nous avons pris notre premier repas dans le restaurant Rider, dans notre hôtel. Le Chef Dan Mallahan offre des plats superbement composés, inspirés par les saveurs locales luxuriantes. Le tartare de rascasse sauce agrumes d’hiver avec coriandre et concombres rafraîchissants ont introduit nos papilles dans le monde audacieux de la gastronomie de Seattle avec un choc de saveur. Le toast de crabe Dungeness évoque l’abondance de l’océan Pacifique. Une liste de vins exceptionnels et des cocktails créatifs ont rendu difficile le déplacement hors des murs du Theodore, mais nous avons payé l’addition et nous sommes dirigés vers l’iconique Space Needle.

La Space Needle a été rénovée récemment, un chantier Century Project de $100 millions, qui a permis l’installation de panneaux de verre ouvrables de 4 mètres de haut, et des bancs de verre inclinables appelés Skyrisers. Tandis que nous regardions autour de nous, les yeux perdus dans le ciel de Seattle, nous nous sentions au milieu de nos semblables dans la multitude de chasseurs de selfies ébaubis. Les Skyrisers contribuent à la sensation éthérique que l’on flotte presque au-dessus de l’horizon de Seattle. Nous n’avons pu nous empêcher d’en rajouter un peu en marchant sur le seul plancher de verre tournant qui existe au monde, connu sous le nom de “La Loupe”. Il offre une vue unique du sol vu à plus de 150 mètres d’altitude.

Stimulés par notre perspective plongeante sur cette ville magnifique, nous étions prêts à expérimenter au sol les opportunités offertes par le Taste Washington. Présentée comme “Le plus grand festival de gastronomie et de vin provenant d’une seule région”, nous étions impatients de nous lancer dans cette extravagance annuelle. Après avoir lu ces présentations élogieuses, la question demeurait : comment navigue-t-on un événement d’une telle classe ? Etablir un plan à l’avance et être toujours prêt : voilà la stratégie qui s’est imposée quand nous avons délibéré sur nos choix du weekend.

Après avoir étudié le programme du Taste, nous avons établi notre emploi du temps et nous sommes préparé pour la météo changeante de Seattle : chaussures confortables, un manteau pratique quel que soit le temps, des vêtements à la mode mais souples.

Des manifestations amusantes, éducatives et délicieuses abondent pendant ces quelques jours, comprenant la party Rouge et Blanc dans le restaurant réputé Aqua par El Gaucho, situé près de l’océan, au cours duquel 30 vignobles de renom se rassemblent pour présenter leur sélection de crus et plus de 90 vins remarquables ; un déjeuner interactif avec des vignerons a la Ferme bio Falls ; un brunch exclusif avec l’homme qui a rendu le Pacific Northwest visible dans le monde de la gastronomie ; une soirée inoubliable dans le Sanctuaire omniprésent de Seattle et la manifestation du Grand Tasting en bouquet final. Voilà une sélection à ne pas manquer. Et…il faut y ajouter une visite pittoresque de Seattle avec une excursion tôt le matin à Pike Market organisée par Savor Seattle, suivie d’un trajet par ferry jusqu’à l’île Bainbridge – à couper le souffle – pour faire de la marche et visiter la première distillerie de vodka des îles et leur vignerie haut de gamme.

Quelle est la meilleure façon d’approcher un lieu comprenant beaucoup de fournisseurs de vins et de denrées ? Attrapez un bon verre de vin mais allez contre le courant des autres participants. Lors de notre premier événement, Goûter et Se Rencontrer, la party Rouge et Blanc à Aqua par El Gaucho, c’est exactement ce que nous avons fait. Souvent, dans ce genre d’événement, les participants ont tendance à s’agglutiner près de l’entrée. Nous avons décidé d’aller directement à la toute dernière table, à laquelle nous avons eu la chance de découvrir Quilceda Creek, qui a produit des cabernets parmi les meilleurs du monde depuis la fin des années 70. Avec un classement stellaire et des éloges enthousiastes, dont celles des Avocats du Vin des Meilleurs Vignobles de l’Etat de Washington 2017, des dizaines de œnophiles loyaux reviennent chaque année pour goûter leurs crus.

Notre première gorgée était divine pour nos papilles, puisque le fruité sombre, captivant et la minéralité subtile offerts par le Columbia Valley Cabernet Quilceda Creek 2015 nous laissa avec un goût en bouche agréable dénué d’amertume, montrant ainsi sa capacité à être un initiateur à la hauteur de la région. Nous avons fait des rencontres de tous ordres dans ce restaurant exceptionnel tandis que le soleil disparaissait dans l’océan avec un crescendo de rose, argent et or.

Se trouver dans l’un des meilleurs emplacements près de l’eau de Seattle à déguster des petites bouchées salées, des sélections de fromages et des plats inspirés de Thaïlande fut un moment remarquable de notre aventure de quatre jours. Cependant, le lendemain allait arriver rapidement, et nous allions nous lever au plus tôt pour rencontrer quelques animaux aimables et un déjeuner sain et débordant de saveurs à l’Art de Trouver des Fournisseurs du Cru, à la ferme de Fall City.

Vous savez que la journée se présente bien quand elle commence avec les vins pétillants de l’Etat de Washington et des scones encore tout chaud. Nous avons circulé, mangé et fait des achats à l’intérieur de notre lieu de rencontre, le magasin de vêtements Filson qui fabrique des vêtements d’extérieur sur mesure. Tout en marchant dans ce magasin qui ressemble à une grange, où l’on trouve aussi un rayon taxidermie, des canoës et tout ce dont on a besoin en plein air, la riche histoire de Filson, une compagnie venue d’Alaska produisant vêtements et couvertures, résonnait autour de nous. La qualité prévaut sur la quantité, une devise qui s’est maintenue dans la tradition de Filson, dont la plupart des produits sont dotés d’une garantie à vie.

Nous avons grimpé dans notre minibus pour nous diriger le long d’un paysage ondoyant et verdoyant jusqu’à la ferme de Fall City. Cette petite ferme, toujours en activité, aide depuis 1991 les familles à connaître une vraie expérience de chemin direct entre ferme et table du diner. Leur partenariat avec L’hospitalité Fire & Wine nous a fourni les produits locaux les plus frais de tous les restaurants de la région de Seattle. L’agricultrice Amanda nous informa : “Nous avons vraiment une relation unique avec Heirloom et vous rencontrerez le Chef Maggie aujourd’hui lors du déjeuner.”

Après trente minutes de route dans la campagne, nous étions en plein milieu d’une ferme la plus rurale qui soit, avec des chèvres et des poulets en comité d’accueil. Bien que l’ambiance soit “grange chic”, il s’avéra l’un des déjeuners les plus sublimes du voyage. Plusieurs vignerons régionaux et des Chefs locaux ont fait équipe pour transformer leur abondance en un menu merveilleux, arrosé de vins de Washington. Nous nous sommes régalés avec la salade de betterave fraîche, le poulet bio rôti avec ses légumes-racines et le délicieux sandwich de glace et de gâteau de carottes fait maison. Nous souhaitions dans le secret de nos cœurs pouvoir emporter avec nous la fraîcheur de cette ferme de Seattle comme un souvenir pour le moment où la vie stressée de la ville engourdirait nos sens. Nous sommes partis reconnaissants pour les offrandes de la terre, chaque bouchée s’harmonisant magnifiquement avec des vins élégamment produits.

Nous sommes retournés directement en ville juste à temps pour nous préparer pour les événements de la soirée : nourriture et vins divins du Taste de Seattle dans l’omniprésent Sanctuaire. Le Sanctuaire est un lieu qui peut impressionner une foule entière. Il s’agit de la plus ancienne structure de style byzantin des Etats Unis et nous avons contemplé bouche bée l’étalage éblouissant de lumières disco tourbillonnantes autour d’un dôme central s’élevant à 20 mètres de haut, faisant réverbérer les lumières et le son de façon optimale. Des tables chargées de vins emplissaient l’espace de ce qui était dans le temps les bancs d’une église, ou se trouvaient à présent des chefs et des viticulteurs. “Une tranche de paradis pour gourmets”, c’est ce que le Sanctuaire de Seattle offrait, et nous avons quitté les lieux éclairés mais avec un tour de taille quelque peu élargi.

Une diversion loin de l’amont copieux de nourriture et d’alcool se révélant nécessaire, du temps fut mis de côté pour apprécier la destination touristique la plus recherchée de Seattle : son marché public situé sur la place Pike. Nous y avons rencontré le guide loquace de Savor Seattle, Mark, qui nous a appris beaucoup de choses sur les lieux. “Les bijoux – ou tout ce que vous voulez – sont fait main, de même que beaucoup d’objets merveilleux et toutes les fleurs que vous voyez là proviennent de générations de producteurs depuis les années 1900, dit Mark en montant les myriades de produits. Le Savor Seattle tour est la meilleure façon de visiter le marché, apprendre le secret de l’attrapage du poisson volant, tout en comblant vos sens. Ne manquez pas l’Honnête Biscuit, un petit pain salé à la croute feuilletée et toute dorée. Après votre visite, déposez votre monnaie dans la célèbre tirelire en forme de cochon, appelée Rachel, en bronze massif et d’un poids de 250 kg. Rachel se tient à l’entrée du marché et en est la mascotte officieuse. “L’an dernier, Rachel a collecté $20 000 en devises diverses et aidé ainsi les personnes à faible revenu et les gens âgés du quartier.” dit Mark. Allez-y tôt, la foule peut rendre la circulation dans ce lieu si populaire très difficile. Le monde, et les meilleurs biscuits, appartiennent à ceux qui se lèvent tôt.

Nous familiarisant avec Seattle, nous avons décidé de prendre le ferry pour l’île de Bainbridge pour une journée de marche et de découvertes. L’ile est à 20 minutes de ferry et vaut bien les $8,40 du ticket aller-retour. Nous nous sommes retrouvés là-bas en un rien de temps, prêts à explorer un territoire qui a un jour abrité le premier camp d’internement japonais ainsi qu’une ancienne base d’espionnage de la Marine.

En dépit des ombres du passé, les efforts de conservation de deux personnes hors du commun qui ont habité l’île ont transformé une large portion de Bainbridge en un jardin de guérison et d’espoir. Le NY Times a appelé la Réserve Bloedel “un des jardins les plus originaux et ambitieux du pays”. A chaque détour du sentier, la gloire de Mère Nature est exposée. La Réserve est un véritable hommage aux anciens résidents Prentice et Virginia Bloedel qui ont pris soin pendant plus de 30 ans du presbytère, des jardins et de l’atmosphère de cette propriété rare.

Prentice Bloedel était considéré comme le père de la reforestation, introduisant le replantage des coupes claires. Il était profondément intéressé par la relation de guérison entre les gens et le monde naturel. Tandis que nous marchions dans les superbes jardins soignés dans leurs moindres détails avoisinant la Nature dans toute sa sauvagerie rebelle, nous avons convenu que ces merveilleux jardins publics était un véritable sanctuaire Naturel. On trouve aussi sur l’ile sept vignobles qui ont reçu des récompenses, des boutiques gastronomiques, une distillerie bio et une micro-brasserie. Nous nous sommes arrêtés à Eagle Harbor Wine Co., où nous avons goûté d’élégants Cabernets élaborés par la viticultrice Emily Parsons. A proximité, nous avons rencontré Matt Glenn, qui nous a permis d’en savoir plus sur la première distillerie de Bainbridge, Highside, tout en dégustant quelques délices sucrés provenant de l’Atelier voisin. Notre excursion d’un jour s’est transformée en crépuscule tandis que nous naviguions de retour vers les lumières frémissantes de Seattle.

Notre dernier jour a Taste Washington se conclut avec le chef Tom Douglas des Restaurants Tom Douglas à Seattle et le Chef de Boston Ana Sortun de Oleana, Sofra Bakery & Café, et co-propriétaire de Sarma. Nous étions prêts à nous imbiber de toute l’excitation et de la nourriture formidable tandis que ces deux Chefs plaisantaient et ravissaient la foule en proposant leurs plats prévus pour un brunch aux saveurs du Moyen Orient, expliquant leur façon de faire et répondant aux questions. Après quelques tournées de samossas et de mimosas, nous étions rassasiés et divertis mais avons eu juste le temps d’une petite pause avant le Grand Tasting.

Après avoir participé à de nombreuses dégustations de vins, nous étions impatients de nous retrouver au sein de celle-ci, la plus importante de la nation pour des vins provenant d’une seule région. Le Grand Tasting est un paradis pour les amoureux de gastronomie et de vins, avec 235 vignobles et 65 des meilleurs restaurants de l’état. Sur la scène, des Chefs reconnus découpent, juliennent et partagent leurs secrets avec une audience suspendue à leurs lèvres. Où d’autre pourrions-nous voir de nombreux lauréats du prix James Beard, tel le chef Edouardo Jordan au milieu d’autres impressionnants maîtres de l’art culinaire, partager leurs passions et leur savoir-faire ?

Le voyage autour de ce lieu spacieux nécessita des efforts de navigation mais dans l’ensemble, nous avons dégusté et savouré tout au long de cette expérience tout en découvrant l’esprit véritable de cette région de vin fabuleuse. On peut l’appeler le berceau de vie, mais, après ce weekend, nous avons surtout besoin d’un large hamac pour nous reposer un moment et rêver à tous ces endroits merveilleux, ces gens et ces expériences que nous avons connus à Taste Washington.

Cet article a été traduit par Anne-Cécile Baer Porter


About the Author

sont des journalistes, basés à Las Vegas (Nevada). Ils ont plus d’une décennie d’articles informatifs et de vidéos sur le vin, les voyages et le monde culinaire qui ont paru dans des publications régionales et nationales, y compris le poste de rédacteur de la ville pour le DailyMeal Las Vegas, Las Vegas Food and Beverage Magazine, et Luxury Las Vegas et plus de 200 vidéos You Tube mettant en vedette le meilleur de l’industrie alimentaire et des boissons. Au fil des ans, ils ont créé une réputation de « guichet unique » couvrant toutes les formes de médias sociaux, les médias sociaux en direct durant leurs missions, les media sociaux pré et post événement, la photographie professionnelle haute résolution et la vidéo qui ont mis en évidence leurs relations extensives avec les meilleurs experts de l’industrie A & B.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑