Art & Culture

Published on avril 2nd, 2020 | by Laurence de Valmy

0

Adeline Cubères et Samuel Goupil : créateurs d’expériences artistiques

D’après Picasso “l’art lave notre âme de la poussière du quotidien.” Une déclaration qui prend tout son sens en cette période de pandémie où l’art nous permet de nous échapper et d’exprimer nos émotions. 

C’est la conviction que l’art est central dans nos vies qui a motivé Adeline Cubères et Samuel Goupil a fonder Artwork in Promess. Leur société propose aux entreprises de faire “entrer l’art partout où on ne l’attend pas” et de “créer des expériences artistiques engagées.” Leur équipe intervient dans des projets d’aménagement de bureaux, de refonte d’un parcours client ou de communication de marque. Pour cela, ils font le lien entre les entreprises et les artistes autour d’un projet en veillant à répondre aux objectifs de l’entreprise tout en respectant l’univers de l’artiste.

Via leur plateforme, ils animent également un blog et un podcast, Les PassionariArts, “qui donne la parole aux femmes inspirantes et engagées du monde des Arts.”

Nul doute qu’après cette période de confinement, nous aurons envie de nous retrouver plus que jamais et les deux fondateurs ne manquent pas de projets. Découvrez le parcours de ces jeunes entrepreneurs passionnés. 

Comment est né le projet de Artwork in Promess et quel est le fonctionnement de votre duo ?

Nous sommes associés dans la vie comme au travail. Dans notre relation de couple nous avons toujours aimé échanger nos idées, partager nos méthodes et outils, et s’enrichir l’un l’autre de nos visions très différentes et très complémentaires… nous avons commencé à unir nos forces et à faire converger nos compétences pour mettre en lumière le travail d’un artiste peintre, Roger Cosme Estève, afin de faire rayonner sa première exposition parisienne. J’ai travaillé dans le milieu de l’art, en région puis à Paris. J’avais envie de créer une entreprise qui pouvait remettre au goût du jour la commande artistique au-delà de la commande publique. La commande artistique pour un intérieur personnel et intime, ainsi que pour les entreprises et les marques. Avec Samuel nous avons suivi notre intuition et avons cru dur comme fer à ce concept, et aujourd’hui, 3 ans plus tard et même s’il reste beaucoup à faire, nous sommes fiers de ce que nous avons déjà accompli et surtout d’observer que nos convictions n’ont fait que se renforcer.

Samuel Goupil et Adeline Cubères

Notre fonctionnement est limpide, naturel : Il est le cerveau gauche et je suis le cerveau droit. Je suis l’intuition et la créativité, il est le pragmatisme et la rigueur. C’est marrant parce que ça a un peu tendance à évoluer et nous nous influençons de plus en plus… Nous avons surtout la chance d’être parfaitement complémentaires, de se comprendre tout en apportant chacun notre vision, de manière égalitaire sans que ce soit codifié. C’est une des clés de nos réussites.

Vous avez plusieurs réalisations à votre actif, quelles sont celles dont vous êtes les plus fiers ?

Nous avons adoré intervenir au coeur de la boutique Orange Opéra à Paris, un endroit magnifique de 2000 m2 où nous avons mis en place une opération artistique sur plusieurs mois dans laquelle nous présentons 4 séries réalisées par 2 artistes contemporains Vénissia Kay et Encoreunestp, sur les thème des usages du numérique et de leur ancrage culturel ainsi que du recyclage technologique.

Oeuvres de encoreunestp – Boutique Orange Paris

La commande de la marque était simple mais périlleuse à réaliser dans un contexte aussi sensible qu’un point de vente d’une très grande marque. Notre ambition était d’insérer des respirations dans le parcours client, de donner la possibilité au visiteur de se questionner sur son utilisation des nouvelles technologies et réseaux sociaux et de lui permettre de transformer son temps d’attente un moment ludique et enrichissant culturellement. Il semble que ce soit une réussite puisque l’opération qui devait prendre fin en février et prolongée jusqu’à septembre prochain.

Oeuvres de encoreunestp – Boutique Orange Paris

Entre autres belles réalisations, nous avons également collaboré avec Engie et Léona Rose sur un événement important où nous avons mis à l’honneur le 0 carbone et une Good Planet rêvée sur une toile en grand format, désormais dans les locaux d’Engie à la défense ; puis avec EDF, nous avons sensibilisé les collaborateurs sur un sujet primordial aux côtés de Sheina Szlamka : l’inclusion des personnes en situation de handicap dans l’Entreprise.

L’artiste Leona Rose – photo Artwork in Promess

Nous sommes assez fiers de retrouver dans chacune de nos réalisations des sujets sociétaux et environnementaux importants, portés par nos clients et que la création artistique permet de mettre en lumière d’une manière singulière et sincère. Aujourd’hui, c’est véritablement ce qui est au coeur de nos réflexions : associer les artistes, les entreprises et les marques pour créer des oeuvres d’art et des opérations artistiques qui font avancer positivement la société.

Vous produisez également le podcast Les PassionariArts dédié aux femmes inspirantes et engagées du monde des Arts, quel est votre objectif avec ce podcast ?

Nous souhaitons donner la parole aux femmes inspirantes et engagées du monde des Arts, qu’elle soient artistes ou professionnelles des métiers de l’art et de la culture, à Paris ou en région, et qu’elle que soit leur origine : nous voulons donner la parole à toutes les femmes !

L’art et la culture souffrent encore d’inégalités et de sexisme, Les PassionariArts revendique un féminisme positif qui donne des clés et de l’inspiration pour les générations futures pour intégrer ce milieu ou ces métiers qui sont parfois perçus comme faisant la part belle aux hommes, ou semblent fermés et élitistes.

Nos invitées partagent leur parcours de femme et nous montrent que l’art est aussi un moyen de faire avancer la condition de toutes. C’est extrêmement enrichissant personnellement, et je crois, d’après les premiers retours que j’ai reçu, que ça l’est aussi pour nos auditrices… comme pour nos auditeurs !

Quels sont les projets à venir ?

Nous voulons créer des œuvres d’art et des expériences artistiques créatives pour les collaborateurs et collaboratrices des entreprises et qui leur permettent, une fois la crise du Coronavirus terminée, de se retrouver au sein d’environnements de travail agréables et dynamisant. Avec le confinement, la distance et la solitude sont de mise : l’art et la création permettent de créer du lien et de fédérer à nouveau les équipes avec poésie !

Pour Les PassionariArts les projets sont nombreux, nous voudrions aller au-delà du podcast pour continuer de diffuser la parole de nos invitées, pourquoi pas un livre ou un très bel événement d’ici quelques mois ? Nous voudrions aussi aller au-delà des frontières françaises, cela donnerait une autre perspective à l’ensemble du projet… à suivre sur www.lespassionariarts.com et instagram.com/lespassionariarts !

Comment travailler avec vous ?

En nous contactant pour boire un café ! Nous ne travaillons qu’avec des clients, des artistes et des partenaires que nous rencontrons et avec qui “le courant passe.” 🙂

Vous pouvez nous écrire sur Instagram ou directement via notre site web : www.artworkinpromess.com. Vous pouvez aussi nous contacter sur Linked’in : Adeline Cubères & Samuel Goupil

Adeline Cubères

Co-fondatrice d’Artwork in promess

Ligne directe : 07 77 88 29 49

www.artworkinpromess.com


About the Author

est une artiste française qui vit et travaille à Philadelphie. Elle est artiste peintre créatrice de la série POST, revisitant l'histoire de l'art a travers des Instagram peints. Son travail est exposé en galeries et foires d'art. Elle rédige le blog "The Curious Frenchy" et collabore au French Quarter Magazine. https://www.instagram.com/laurencedevalmy/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑