Art & Culture

Published on août 9th, 2015 | by Julie Chaizemartin

0

Les Comptoirs Richard, une coffee house à la française

raw

“Thé, café ou chocolat ? La montée de boissons exotiques au 18ème siècle” au Musée Jay-Cognaqc. Mme la Marquises Montesson, Mme la Marquise du Crest.. Photo par Cafés Richard.

La pause-café est incontournable, vitale pour certains. A Paris, elle est devenue l’un des symboles de l’art de vivre à la française. A la terrasse d’un café ou à la table d’un bistrot typiquement parisien, le café se boit à toute heure de la journée et sans modération. Thé, café ou chocolat ? Les Comptoirs Richard ont su faire de cette formule leur marque de fabrique, si bien qu’ils sont partenaires d’une charmante exposition qui a ouvert ses portes au cœur du quartier du Marais à Paris, au petit musée Cognacq-Jay. Tableaux, dessins et porcelaines montrent l’évolution des rituels de consommation du café, du thé et du chocolat depuis l’introduction du café à la cour de France, en 1669, par l’ambassade de Soliman Aga Mustapha Raca, émissaire du sultan ottoman, Mehmet IV. Le café, c’est donc une longue et riche histoire en France depuis le XVIIIe siècle. Le Siècle des Lumières s’est en effet mis à rêver d’un avenir meilleur autour de tasses de café, dans de nouveaux établissements, où la haute bourgeoisie et les intellectuels se retrouvaient. Aujourd’hui, le breuvage noir est devenu beaucoup plus populaire mais la tradition d’une dégustation et d’une torréfaction raffinées se perpétue grâce à de prestigieuses maisons dont fait partie la Maison Richard fondée en 1892.

9782840969488-livre-amateur

Photo par Cafés Richard.

Dans la plus pure tradition
Depuis le XIXe siècle, la Maison Richard, à l’origine une maison de vente de vins et de spiritueux, se distingue par un savoir-faire unique de torréfaction de cafés verts dans les ateliers des Cafés Richard à Gennevilliers, au nord de Paris. Au regard des professionnels, les Cafés Richard n’ont plus rien à prouver, étant présents dans 22 000 établissements. Ne restait plus qu’à créer une enseigne pour le grand public. C’est ainsi que sont nés les Comptoirs Richard en 2000. Ce sont des boutiques à la décoration raffinée où le client peut assister à la torréfaction et à l’assemblage des cafés pour une dégustation authentique. Les Comptoirs Richard proposent une large gamme de cafés, de thés, de chocolats et de tisanes aux saveurs délicates et multiples, venant des quatre coins du monde.

Une saga familiale
Tout commence avec le fondateur de cette « Success Story », Auguste Fayel, le cousin d’Henri Richard qui lui-même rachète l’affaire familiale en 1938. Les Vins Richard sont nés ainsi, dans des entrepôts situés à Clichy. C’est ensuite André, le fils d’Henri, qui crée l’activité de torréfaction de café à Asnières aidé par son frère Pierre qui développe cette activité jusqu’à en faire une entité distincte de celle des vins. Sous l’impulsion de la dernière génération, Arnaud Richard et Anne Richard Bellanger, les Comptoirs Richard voient le jour et se développent. En parallèle, un organisme de formation d’experts du café est créé au sein de l’Académie du Café ainsi que l’UniversiThé dédiée aux thés et aux infusions.

8001544037387-chocolatiere

Photo par Cafés Richard.

Les 8 boutiques Comptoirs Richard à Paris
Cafés moulus d’Ethiopie, aromatisés à la vanille, à la noisette, au caramel ou au chocolat, cafés bio, cafés pur Arabica de Bolivie ou du Nicaragua, cafés du Costa Rica ou de Colombie, de Papouasie ou de Sumatra… et bien d’autres encore. Les Comptoirs Richard nous invitent à voyager dans leurs 8 boutiques parisiennes qui vendent également des accessoires liés au café, au thé et au chocolat et des gourmandises :

– 45 rue de Bretagne, 75003 Paris
– 48, rue du Cherche-Midi, 75006 Paris, avec un bar de dégustation de café à filtration douce
– 145, rue Saint-Dominique, 75007 Paris
– 10, rue la Fayette, 75009 Paris
– 73, rue Lecourbe, 75015 Paris, avec un torréfacteur qui fonctionne quotidiennement
– 143 rue de la Pompe, 75016 Paris, avec un orgue à café pour un café sur mesure
– 8, rue de Lévis, 75017 Paris
– 2, avenue des Gobelins 75005 Paris, la Brûlerie des Gobelins est un lieu emblématique où les afficionados du café peuvent déguster des assemblages originaux et des cafés provenant de fermes traditionnelles.

Pour plus d’informations : www.comptoirsrichard.fr. A voir, l’exposition « Thé, café ou chocolat ? L’essor des boissons exotiques au XVIIIe siècle »
Du 27 mai au 27 septembre 2015. Musée Cognacq-Jay, 8 rue Elzévir, 75003 Paris.


About the Author

Historienne de l'art et journaliste. Diplômée en droit et en histoire de l'art à la Sorbonne et à l’École du Louvre, Julie collabore à plusieurs magazines sur des sujets historiques et culturels. Elle a également créé en 2011 un fonds de dotation qui soutient des projets de sauvegarde du patrimoine à l'étranger (en collaboration avec l'UNESCO) et est l'auteur du livre "Ferrare, joyau de la Renaissance italienne" publié en 2012 (éditions Berg International).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image
Back to Top ↑