Gastronomie

Published on mars 16th, 2016 | by Anne-Fleur Andrle Stephan

7

Lettre ouverte à Pamela Anderson

Ma chère Pamela,

Je ne peux pas rester dans l’ignorance plus longtemps, Pam. Je dois exprimer mon opinion et avoir une conversation à cœur ouvert avec vous. Oh Pamy, qu’avez-vous fait?

Pamela

“PAMELA.” Photo Credit: Mustafa Yalcin/Anadolu Agency/Getty Images.

Vous êtes allée en France pour protester contre le foie gras. Il semblerait que Laurence Abeille, un député écologiste du Parlement français, vous ait invite à promouvoir une nouvelle loi visant à interdire le gavage des canards et des oies qui produisent le foie gras gastronomique. Ne me dites pas que vous n’en voyez pas là l’ironie! Une écologiste, une soi-disant politique de France, respectueuse de l’environnement, vous invite à vous joindre à nous pour attirer l’attention sur une proposition de loi française. Apparemment, votre présence apporte un plus sur le plan médiatique et aide ainsi à lancer le débat. Puis-je rappeler à tous que la France ne produit pas seulement du foie gras et du fromage: nous avons aussi des artistes (cinéma, musique, peinture, poésie, etc).

Je lisais les nouvelles sur NPR et ai trouvé les commentaires assez hilarants. La question principale étant qu’est-ce que Pam fait en France alors qu’elle n’a pas la nationalité ? Bonne question en effet! Pam est à la fois américaine et canadienne, mais pas française (non, être canadienne ne compte pas comme étant moitié française).

Alors, comment êtes-vous allée de Baywatch à l’Assemblée nationale française? Apparemment, vous suivez les traces de Brigitte Bardo, votre modèle. En effet, Brigitte a visité votre pays d’origine au Canada dans les années 70 pour condamner les pratiques sur les bébé phoques.

Gavage

Photo par USToday.

Vous avez dit « dans de nombreuses cultures nationales, il semble y avoir au moins une tradition cruelle qui se distingue comme l’identification de cette culture, […]. Que ce soit la corrida en Espagne, le fait de manger des chiens en Corée, le massacre des dauphins et des baleines au Japon ou le massacre sanglant et obscène des phoques dans mon pays natif du Canada. » Ainsi, en France, ce serait le foie gras?

Qu’est-ce que le Foie Gras?
Le foie Gras signifie littéralement « foie » « gras. » Il est un élément très populaire dans la cuisine française. Il peut être consommé cru, « mi-cuit » ou cuit. Vous pensez peut-être que les Français se soucient du foie gras. Ce serait peut-être vrai. Mais juste pour que vous le sachiez: la loi est avec nous.

Selon la loi française: «Le foie gras fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France. On entend par foie gras, le foie d’un canard ou d’une oie spécialement engraissés par gavage ». Qu’est-ce que ça veut dire? Le foie gras est une partie intégrante du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France.

La culture, la tradition et l’économie autour du Foie Gras
Ce que vous ignorez, c’est qu’attaquer le foie gras, c’est attaquer les traditions françaises. Le foie gras est une institution. C’est comme critique notre fromage puant que les Français apprécient particulièrement! C’est à l’égal de la Californie où les veaux sont parqués comme imprisonnés afin de produire cette viande qui finira dans les hamburgers américains. Ces bêtes sont exposées au froid et à la chaleur dans des conditions inhumaines. Oh l’ironie! Un autre fait intéressant est que justement c’est en Californie que l’interdiction du foie gras a été levée.

Foie_gras_2423694b

Photo par telegraph.co.uk.

Voyons Pamela! Surtout dans ce climat économique, où le chômage est très élevé, vous avez pris une voie dangereuse en venant vers nous pour nous dire que nos pratiques étaient inacceptables.

Voici quelques chiffres pour vous permettre de comprendre ce qu’implique cette interdiction: (Environ 78% de la production mondiale) en 2014, environ 25.000 tonnes de foie gras ont été produits et la France à elle seule en produit environ 19.608 tonnes. Selon leblogdufoiegras.com, environ 30.000 emplois sont directement générés en France par l’industrie du foie gras, et environ 100 000 indirectement. 95% des Français consomment du foie gras. Et vous appelez cela « un produit indigne d’une société civilisée »?! Vous avez même dit que, selon certains sondages récents que plus de 70% des Français sont maintenant opposés au foie gras? Non Pamela, il ne faut pas croire tout ce que racontent les les journaux.

Les affaires sont les affaires?

Alors quel était le sens de votre visite en France? Je suis allée sur votre site, et ai visionné les trois interviews de télévision française. Très gentiment, vous avez offert des chaussures à tous les invites sur le plateau. N’avez-vous donc pas lancer une ligne de chaussures vegan? Je me pose encore la question: quel était le but réel de votre séjour à Paris, Pamy.

Les références:
http://www.leblogdufoiegras.com/page-5633722.html
http://www.npr.org/sections/thesalt/2016/01/20/463680865/pamela-anderson-lends-star-power-to-fight-against-foie-gras-in-france.


About the Author

Coming from the "Far west" of France, Anne-Fleur grew up in Finistere (Brittany). Currently working in the hightech industry, she represents a French company specialized in smartglasses apps in the US. Engineer by training and based in Boston, she loves to get back to her Briton roots a couple of times a year. After graduating from the Université de Technologie de Compiegne, in France , she decided to pursue her studies in biomedical sciences at the graduate school of the State University of New York (SUNY) in Buffalo, NY. Driven by sciences and her desire to learn, Anne-Fleur hosted a radio show, "les échos de l'innovation" (literally innovation echoes) for a couple of years, offering debates and interviews, aiming to dissect misconceptions in science and technologies for the layman. Always thirsty for discovery, she loves traveling, initiating new projects and exploring the ocean, on a sailing boat or with her snorkel.



7 Responses to Lettre ouverte à Pamela Anderson

  1. Leo says:

    En tant que francaise, je soutiens toutes les personnes qui militent contre toute forme de maltraitance animale … Dommage que ce soit Pamela Anderson qui aille se coltiner l’assemblee nationale … Qui, on le sait tous, ne pense qu’a leur interet et leur assiette

    • Anne-Fleur Andrle Stephan says:

      Je suis d’accord avec toi! Ici, je parle surtout de « pourquoi elle ?! »
      Si c’est un problème qui nous tient tant à coeur, alors n’est ce pas honteux de faire venir une étrangère nous faire la leçon ? Et je questionne un peu ses intentions.

  2. Axel says:

    Anne-Fleur ta lettre n’a aucun intérêt.
    Pamela Anderson n’en a rien à cirer de ton opinion, ça semble évident mais je me permet quand même de le préciser car les évidences n’ont pas l’air de toute te sauter aux yeux.

    Pamela on s’en fou, elle ne sert qu’a faire réagir l’opinion public (pour répondre à ton interrogation sur la venue de Pamela a Paris). Ce qui fonctionne vraisemblablement.

    Ce que je déplore c’est que les gens soient occupé à réagir de ta manière plutôt que de comprendre l’évolution requise.

    Ton argumentaire pro foie-gras tout le monde le connait (même pamela peu être), il te semble correct car il te donne l’illusion d’être plus réfléchie que le militant végétarien qui te « le foie gras c’est mal ». Il n’en est pas moins hors sujet.

    Nous sommes des êtres intelligents et le gavage de l’oie est un acte barbare que nous devons cesser.

    Que la fabrication de fois-gras soit une tradition n’a aucune importance, l’homme est fait pour évoluer et il le fait depuis des centaines de millier d’année.
    D’ailleurs qu’entends tu par tradition ? Il y a t’il un livre des « traditions françaises admises et intouchables » ?

    Pour te faire comprendre mon ressenti à la lecture de ta lettre je vais me permettre un petit parallèle.
    Il n’y pas si longtemps que ça, les femmes Françaises n’avaient pas le droit de vote et étaient cantonné à la vie de femme au foyer, et ceci depuis ….. hum, disons le moyen âge pour ne pas remonter trop loin (je te laisse le soin d’imaginer la condition de la femme avant cette période).
    Quand je lis ta lettre j’ai l’impression d’entendre un vieux macho des années 30 :
     » Euh les bonnes femmes ça a toujours été a la maison faut que ça reste à la maison c’est comme ça (argument tradition) et puis si les bonnes femmes elles restent pas à la maison qui c’est qui va faire la cuisine pour quand je rentre le soir ?(argument pratique/economique)  »

    Tu vois si nous vivons si confortablement dans notre ère moderne c’est parce que nous avons su nous sortir du moyen age en faisant évoluer nos mœurs et traditions.
    Je te conseil maintenant d’aller toi même gaver une oie, et peu être que si tu as suffisamment d’empathie (tu sais ce sentiment qui nous différencie des animaux) tu te rendra compte de la cruauté de la chose et de la nécessité de faire avancer l’humanité vers un monde plus harmonieux.

    Axel

    • Anne-Fleur Andrle Stephan says:

      Cher Axel,

      Je te retourne le compliment (puisque nous nous tutoyons). Je suis heureuse de voir que cet article suscite des réactions. Car figure-toi que c’est le but. J’y emploie un ton bien loin d’être formel, et j’ouvre quelques portes pour que chacun réfléchisse à sa guise à ce problème – mais je parle surtout de l’opération de communication autour.

      Mais vue l’agressivité dont tu fais preuve ici, je vais reprendre point par point ton gentil commentaire. Sache que je réponds en mon nom et pas en celui du magazine.

      * Ma lettre est une lettre ouverte : je n’ai pas la prétention d’échanger des courriers avec Pamela Anderson. La définition même d’une lettre ouverte est une lettre qui n’est justement pas adressée à une seule personne, mais au contraire : ouverte à tous. Le but étant donc de partager une opinion.
      * Pour répondre à ta question sur le patrimoine culture qu’est le foie gras, sache que je n’ai rien inventé et que je suis ici purement factuelle. En effet, le foie gras a été promu au rang de « patrimoine gastronomique et culturel français » par la loi d’orientation agricole n°2341, article L.654-27-1 du code rural, le 5 janvier 2006. Je t’invite à lire ces textes quand tu auras un moment.
      * Sur la remise en question des procédés ancestraux utilisés : corrige-moi si je me trompe, mais est-ce que j’ai remis en cause ou dénigré le traitement des animaux ? Je ne fais qu’un parallèle entre les élevages de vaches en Californie dans des conditions on ne peut plus douteuses, et parle d’ironie : oui, car je pense qu’on peut aller voir ce qui se passe chez soi avant d’aller faire la morale aux voisins.

      Enfin, pour ton information et puisque cela t’intéresse, sache que j’ai travaillé en exploitation agricole et ai gavé des oies moi-même. Ce n’était pas un élevage en batterie mais bien plus respectueux, certes.

      Si tu relis mon propos, tu verras que je m’interroge surtout sur la valeur ajoutée à la venue de Pamela Anderson à Paris, à la vraie raison de sa venue justement et explique en seulement quelques le débat actuel. Le magazine ne s’adressant pas qu’à des français, je replace le foie gras dans son contexte.

      Ca doit être sympa les soirées électorales avec toi.

      Merci pour tes retours !

      A bon entendeur, A+

      • Axel says:

        Très bien merci pour ta réponse et désolé si tu t’es senti agressée, il n’y a rien de personnel tu te doute bien, cela ne reste qu’une conversation digital après tout.

        J’avais cru comprendre à la lecture de ta lettre que tu prenais clairement partie pour la production de foie-gras, en prenant les aspects économie&tradition comme arguments.

        Je trouve cet argumentaire désuet et dangereux, il est tout le temps utilisé et permet de justifier des comportements archaïques dans nos relations avec les animaux (maltraitance animal, extinction d’espèce..) , la terre (pollution, épuisement des ressources), ou même entre être humains (esclavagisme, condition de la femme, racisme etc).

        J’ai donc réagi de manière impliqué, car comme tu le fait remarquer, c’est tout l’intérêt du partage d’idée ( j’ai bien compris le principe de la lettre ouverte, mon début de réponse était ironique 🙂 ).
        Mon point n’était pas spécialement sur les oies, encore moins sur Pamela Anderson, mais plutôt sur cette façon de justifier un comportement arriéré par un « on a toujours fait comme ça ».

        Quand à l’ascension du foie-gras au patrimoine culturel, je te crois sur parole, mais cela n’en reste pas moins stupide à mes yeux.

        Peace

  3. jerry48 says:

    oui le foie gras n’est pas défendable mais ce qui me fait  » rire  » :
    Meanwhile in America :

    Turkeys raised on factory farms are hatched in large incubators and never see their mothers or feel the warmth of a nest. When they are only a few weeks old, they are moved into filthy, windowless sheds with thousands of other turkeys, where they will spend the rest of their lives.
    To keep the birds from killing one another in such stressful, crowded conditions, parts of the turkeys’ toes and beaks are cut off, as are the males’ snoods. (The snood is the flap of skin under the chin.) All this is done without any pain relievers
    http://www.peta.org/issues/animals-used-for-food/factory-farming/turkeys/turkey-industry/
    https://en.wikipedia.org/wiki/Domesticated_turkey#Commercial_production
    https://en.wikipedia.org/wiki/Poultry_farming
    https://en.wikipedia.org/wiki/Cattle_feeding#United_States
    Chlorinated chicken :
    For years, in the US, instead of preventing that chickens get infected with pathogens during all stages of rearing and slaughter, the poultry industry has resorted to chemicals to eliminate bacteria at the end of the meat production chain. In other words, chemical washes aim to make up for inadequate hygiene on farms and abattoirs.
    http://www.beuc.eu/blog/what-is-wrong-with-chlorinated-chicken/
    Hormone-treated beef :
    The U.S. beef supply contains traces of hormones, antibiotics and other chemicals that were never produced by any cow. That hamburger looks fresh, but it may be two weeks old and injected with gases to keep it cherry red. Take a closer look at that “guaranteed tender and juicy” filet of beef. The juiciness may have been “enhanced” with a concoction of water, salt, preservatives and other additives.
    http://www.motherearthnews.com/homesteading-and-livestock/beef-industry-zmaz08fmzmcc.aspx
    Residues of veterinary drugs, pesticides and heavy metals enter the food system when producers bring animals to slaughter that still have these toxins in their system.
    http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2010/05/18/american-meat-is-even-more-disgusting-than-you-thought.aspx
    GMO :The genetic engineering of plants and animals is looming as one of the greatest and most intractable environmental challenges of the 21st Century. Currently, up to 92% of U.S. corn is genetically engineered (GE), as are 94% of soybeans and 94% of cotton (cottonseed oil is often used in food products). It has been estimated that upwards of 75% of processed foods on supermarket shelves from soda to soup, crackers to condiments contain genetically engineered ingredients.
    http://www.centerforfoodsafety.org/issues/311/ge-foods/about-ge-foods
    Pamela Anderson s’occupe d’animaux c’est bien mais il y aussi les humains :
    Missing and murdered indigenous women in Canada could number 4,000
    https://www.theguardian.com/world/2016/feb/17/missing-and-murdered-indigenous-women-in-canada-could-number-4000

  4. Matt23 says:

    Starving kids in Africa and she is worried about Geese eating too much. Why doesn’t she worry about encouraging young girls to stuff their boobs with implants and their lips with Restylane? Or maybe tell those girls about the shame in making online porn?

    Foie Gras is a treasure!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑