Événements

Published on décembre 1st, 2018 | by Isabelle Karamooz, Founder of FQM

0

Une Grande star, mais aussi une personnalité engagée, Sheila n’hésite pas à mettre sa célébrité au service de l’environnement

Chaque grande cause mobilise son lot de célébrités. French Quarter Magazine a rencontré Sheila qui, après une rencontre exceptionnelle avec la créatrice de mode Anne Fontaine, qu’elle soutient à 100% dans sa lutte contre la déforestation, met son statut de star internationale et son talent au service de la protection de la planète, une cause qui lui est chère. Elle participera le 21 mars 2019 à un gala de charité et se produira à l’Auditorium de l’Ambassade de France à Washington D.C. Un gala durant lequel plusieurs messages de sensibilisation à la protection de notre planète seront diffusés. Par sa participation, Sheila nous rappelle qu’elle se préoccupe du sort de la planète et qu’il est important de la préserver. Un exemple à suivre pour toutes celles et ceux qui voudraient s’investir dans cette noble cause.  

Nous sommes heureux que Sheila ait accepté notre invitation à discuter de sa tournée en France qui reprend en décembre et de ses projets à venir qui l’amèneront de France aux États-Unis.

 

Sheila à l’auditorium Paul Claudel de l’ambassade de France à Washington D.C. Photo: Pascal Blondeau.

 


Nous sommes ravis de vous recevoir à la résidence de France, de passage à Washington D.C. Vous avez débuté une tournée 2018/ 2019 avec une courte pause cet été, et actuellement vous êtes en balade au Canada, aux Etats-Unis, à Washington D.C. et bientôt vous allez reprendre vos concerts…

Oui, je reviens en France où je vais chanter à Lille, à Lyon, enfin dans toutes les grandes villes françaises pour terminer à la Salle Pleyel le 28 décembre à Paris. C’est une grosse date au milieu des fêtes de Noël donc je suis ravie. Avec tout cela, le temps passe et je vais me retrouver à chanter ici à Washington le 21 mars 2019.


Quel a été le déclic pour que vous  acceptiez de chanter pour le gala “Green Attitude – La parole aux femmes”  à l’occasion de la Journée Internationale des Forêts ?

J’ai eu la chance de rencontrer Anne Fontaine l’année dernière à New York lors d’une grande soirée. Ce fut tout de suite un contact extraordinaire. Cette femme est fabuleuse, elle fait un travail monumental. Je suis comme elle, je défends la planète, je me bats beaucoup pour cela, donc lorsque l’on m’a proposé de venir chanter à Washington à l’occasion de cette journée, j’ai dit “oui” tout de suite parce que je trouve que c’est très important aujourd’hui d’être là pour défendre cette cause. Nous sommes des artistes mais notre rôle c’est aussi de dire aux gens “attention à la planète” surtout quand nous voyons ce qui se passe dans le monde.  Lorsque l’on voit une personne comme Anne Fontaine qui plante des milliers d’arbres et que l’on entend dire par un président nouvellement élu, que lui, il a décidé de faire une autoroute au milieu de l’Amazonie ça fait quand même très très peur donc je pense qu’il est important qu’on se regroupe toutes et tous pour protester contre ces présidents élus qui devraient être là pour défendre la planète et ses habitants. Nous avons des enfants, des petits enfants, c’est un devoir, notre devoir de protéger la nature. Je suis à 100% derrière Anne et son association pour défendre cette cause.

Réservation à la soirée de gala, contactez Dorothée Charles : dorothee.charles@annefonainefoundation.org

Qu’allez-vous chanter à Washington D.C. ?

Je vais chanter évidemment des chansons de mon répertoire qui sont très connues. Je vais chanter à la fois en français et en anglais parce que je pense qu’il y aura des Français mais aussi des Américains. Je vais chanter par exemple “Bang-Bang” dans les deux langues, je vais chanter “Vous les copains” en français et “Tweedle Dee Tweedle Dum” en anglais. Je vais faire un petit mix de tout cela et voilà nous allons passer une belle soirée je crois.

Est-ce qu’on peut parler de vos projets aux Etats-Unis ?

Quant à mes projets aux Etats-Unis, évidemment il y a cette date très importante du 21 mars. Je pense qu’on va essayer de faire quelque chose d’exceptionnel. J’arrive avec mon groupe, mes musiciens, les techniciens du son, etc… Nous allons essayer de donner un très beau spectacle. Après, cela va nous emmener, je l’espère, à New York et à Los Angeles mais cela nous sommes en train de travailler dessus.

 Vous avez récemment renoué avec votre équipe américaine, réactivant les réseaux qui ont fait vos succès comme  “Spacer” ou  “Singin’ in the rain…” 

Voilà, c’est ça absolument ! Je suis revenue l’année dernière à New York pour retrouver Nile Rodgers et comme je prépare un nouvel album, il m’a écrit une nouvelle chanson qui s’appelle “The Law of Attraction” qui est terminée mais pas encore sortie. Je l’ai enregistrée chez lui et je pense que ça va être super. J’espère que ça sera aussi fort que Spacer, parce que c’est quand même mon porte bonheur et bien évidemment, je vais la chanter au concert.

Pour revenir à votre tournée en France, vous allez repartir de Washington D.C. en France et en décembre vous reprenez les concerts, quel est pour vous l’esprit de cette tournée ?

Vous savez cela fait 55 ans que je chante. J’ai la chance de faire un métier que j’adore et pour moi une tournée c’est le plaisir de vivre en groupe, c’est une équipe très soudée, une famille. Nous enchaînons les dates avec plaisir. Je considère que dans un bon spectacle, bien sûr, il y a d’abord l’artiste mais sans mon équipe rien ne serait possible. Il faut que je sois bien entourée, en osmose avec mes musiciens pour pouvoir transmettre au public, qui vient nous voir, le bonheur que nous avons de chanter pour eux. Tant que je prendrai du plaisir à chanter, que je donnerai du bonheur aux gens et que je sentirai leurs yeux briller, je continuerai et comme j’ai la chance d’avoir une bonne santé, tout va bien.

L’école n’est pas terminée !

L’école n’est pas finie, non, non, pas encore, pas encore.

On vous souhaite une bonne tournée…

Très bien merci. Et surtout, on pense à la planète, c’est très important.

Pour nous le prochain événement c’est le 21 mars, on se retrouve à Washington.

Absolument. Merci. à très bientôt. Bye !

 

 

Cet article a été traduit en anglais par John Wilmot.

 


About the Author

was born in the royal city of Versailles, France and have lived in the United States since 1996. After earning a Bachelor's degree in History from the University of California Berkeley and studying for a Master program in education at the University of Southern California, she went on to teach French to aspiring UNLV and CSN students in Nevada. When she is not teaching, she is writing, interviewing people in a wide range of circumstances, pitching story ideas to writers and editors, taking pictures, traveling, painting or trying delicious foods.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image
Back to Top ↑