Art & Culture

Published on octobre 18th, 2014 | by Molly Montgomery

0

Understand how the gratuity or “tip” work is not always obvious at first glance!

677099

Les différences culturelles déroutantes auxquelles vous pourriez faire face se résument assez simplement : to tip or not to tip. Photo par Lapresse.ca

Que vous soyez un Américain qui visite Paris pour la première fois, ou un Français qui passe ses vacances aux États-Unis, une des différences culturelles qui porte le plus à confusion est très simple : laisser un pourboire ou pas. D’un côté, on ne veut pas offenser nos hôtes étrangers, que l’on dîne dans un restaurant sympa, ou que l’on demande de l’aide à quelqu’un pour porter nos bagages jusqu’à notre chambre d’hôtel. De l’autre, nous n’avons pas envie de nous faire avoir.

Voici un petit guide qui va vous aider à y voir plus clair sur les pourboires dans chaque pays :

Si vous êtes un Français qui visite les États-Unis pour la première fois, vous pourriez être surpris d’apprendre que le pourboire est très important aux yeux des personnes travaillant dans l’industrie des services, y compris les serveurs, les chauffeurs de taxi, et les valets de chambre. Tout cela provient d’un code culturel non écrit aux États-Unis à propos du pourboire. Le pourboire, pour le consommateur américain, est un moyen d’exprimer ce qu’il ressent vis à vis du service rendu. En fait, certains Américains plaisantent sur le mot « pourboires » (tips en anglais), en disant que c’est un acronyme pour « To Insure Prompt Service » (s’assurer d’un service rapide). Les Américains, pour la plupart, donnent des pourboires généreux, mais peuvent également ne pas en donner afin d’exprimer leur mécontentement. Par exemple, au restaurant, les Américains donnent un pourboire standard équivalent à 15-20 % du coût du repas (vu que la taxe à l’achat se situe environ à 10% dans la plupart des États, les Américains doublent souvent la taxe pour avoir une idée approximative du pourboire à laisser). Les Américains laissent un pourboire de plus de 20 % lorsqu’ils sont particulièrement satisfaits du dîner dans son ensemble, que se soit la nourriture, la vitesse du service, et s’ils ont senti que l’on répondait vraiment à leurs besoins durant le repas. Et lorsqu’ils ne sont pas satisfaits, ils laissent un pourboire moins conséquent, de moins de 15 %. Mais tout cela n’est pas juste, me direz vous. Parfois les problèmes rencontrés au restaurant échappent au contrôle du serveur : il se peut que le repas soit plus long à cuire, ou le restaurant peut manquer de personnel. Mais pour les Américains, le pourboire est un moyen de laisser un commentaire sur l’impression générale de leur repas, et malheureusement il y a parfois des pourboires moins conséquents. Toutefois, il est considéré comme impoli de ne laisser aucun pourboire, ou un pourboire trop bas (en deçà de 10 %), donc faites attention au pourboire que vous donnez, surtout si vous prévoyez de retourner dans ce restaurant. Les touristes français doivent également noter que les serveurs dans les restaurants gagnent souvent moins que le salaire minimum, et comptent sur les pourboires comme revenus supplémentaires.

Si vous dînez en groupe de six personnes ou plus, assurez vous de vérifier sur le menu du restaurant s’ils incluent la « gratuité ». La gratuité est un autre mot pour pourboire, et souvent les restaurants rajouteront automatiquement une gratuité de 18 % par groupes de six ou plus. Dans ce cas vous n’êtes pas obligé de payer plus que la gratuité, bien que si vous vous sentez d’humeur généreuse, vous pouvez en rajouter encore.

Taxi-bonne-maniere

Les Américains donnent aussi des pourboires pour un nombre d’autres services tels que des courses en taxis. Photo par Labelleecole.fr

Les Américains laissent aussi des pourboires pour d’autres services tels que les courses en taxi, l’aide aux bagages, et même pour le commis aux voitures. Ces pourboires n’ont pas besoin d’être substantiels, entre 1 et 5$ suffisent généralement. Pour ces professions, on s’attend à ce que vous laissiez un pourboire mais ne vous en faites pas, ce n’est pas mal vu si vous oubliez. Pour certains services, comme les navettes d’aéroport pré-payées, vous pouvez laisser le pourboire à l’avance. C’est une option pratique, mais certaines personnes préfèrent donner leur pourboire en liquide afin de s’assurer que la personne qui les a servis reçoive directement l’argent.

En France, les Américains doivent savoir que les règles non écrites sur le pourboire ne sont pas les mêmes. Tout d’abord, dans les restaurants, une taxe de service est déjà incluse par la loi, et elle sera mentionnée sur l’addition. Vous n’avez pas besoin de laisser un pourboire additionnel, mais si vous vous sentez d’humeur généreuse, et que vous êtes satisfait du service, vous pouvez laisser 5 à 10 % de l’addition en liquide sur la table.

Vous ne devez pas payer moins que le montant indiqué sur l’addition, qui inclut la taxe de service, parce que cette taxe n’est pas une « suggestion », elle fait partie du coût du repas. En France le pourboire tient un rôle différent : payer pour le service rendu, pas pour évaluer le serveur. On s’attend à un service de haute qualité, il n’a pas à être « mérité ». Ceci dit, montrer sa gratitude envers un serveur, qui va se démener pour vous, en lui laissant un pourboire supplémentaire ne fera pas de mal.

Reed1003

En France, le service est déjà inclus dans la note, bien que la tradition du pourboire continue. Photo par Quintonic.fr

Tout comme pour les restaurants, les pourboires en France pour d’autres services tels qu’une course en taxi, le vestiaire, ou d’autres services n’est pas requis, mais grandement apprécié. Même un pourboire d’un euro peut suffire, selon les circonstances. Si vous êtes étudiant avec un budget serré, cela va vous soulager, vous pourrez garder quelques euros dans votre portefeuille. Mais si vous pouvez vous le permettre pourquoi pas ? Toutefois, les Américains doivent garder en tête que laisser un pourboire ne leur assurera pas un traitement de faveur. Quelques euros par-ci par-là peuvent bien vous permettre de montrer à quel point vous appréciez l’hospitalité à la française, mais tout cela doit s’accompagner d’un comportement poli envers la personne qui vous sert.

How to find remedies online? So it’s no wonder that online pharmacies is becoming more popular over the last years. Few remedies are used to treat impotency. Topics such as “buy sildenafil citrate online” and “sildenafil 50 mg price” are highly popular now. This article focuses on the evaluation of erectile disfunction and “sildenafil citrate side effects“. Of all the matters in the field of healthcare that pique our attention most, it’s sexual soundness problem, notably “undefined”. Low self-esteem, venous leak, some diseases, and certain medicines can reduce your sex drive. Stress affects all sides of being including sex drive. People must always ask doctor for professional advice about Viagra. Keep in mind online pharmacy which is prepared to sell such medicaments like Viagra without a valid prescription is fraudulent. When you get from an unknown company, you run the risk of getting counterfeit drugs.


About the Author

is an English teaching assistant at a high school in France and a recent graduate of UCLA, where she studied English and French. Her writing has been published in *TravelAge West Magazine* and in various literary journals including *Westwind* and the *Blue Lake Review*.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑