Art & Culture

Published on décembre 23rd, 2016 | by Maureen Youngblood

0

Qui était Gustave Eiffel ?

Gustave_Eiffel_1888_Nadar2

Gustave Eiffel. Photo par Wikipedia.

Quand on pense à Gustave Eiffel, c’est une image de la Tour Eiffel ou de la Statue de la Liberté qui nous vient à l’esprit. Au delà de ces deux monuments, il est important d’apprécier les innombrables autres projets qu’il a conçus et construits en France, aux Etats-Unis ou dans le monde entier et qui lui survivront encore lointain. Cette liste des travaux est longue, d’environ 40 bâtiments et structures, et près de 30 ponts et viaducs.

Pour énumérer quelques-uns de ces travaux :
* La station de chemin de fer à Toulouse en France (1862)
* Le pont de Ferro ou Pont Eiffel à Gérone en Espagne (1876)
* Le phare Ruhnu sur l’île Ruhnu en l’Estonie (1877)
* Le Farol de São Thomé à Campos au Brésil
* Le Konak Pier à Izmir en Turquie (1890)
* Le pont Imbaba au Caire en Egypte (1892)

Gustave Eiffel a suivi sa scolarité à l’École Centrale des Arts et Manufactures de Paris dont il est diplômé. Il a été reçu 13e sur 80 dans sa classe en 1855. Après avoir effectué quelques d’emplois, il a obtenu un poste intéressant au sein de la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest, qui fut ensuite rachetée par la Compagnie Belge de matériels de Chemin de Fer. Ce fut là que Eiffel a créé son premier projet à grande échelle, le pont de Bordeaux. La première tâche qu’il lui a été confiée fut d’assembler les pièces métalliques pour la construction, mais plus tard, on lui a attribué la gestion de l’ensemble du projet en 1860. Après l’achèvement réussi du pont de Bordeaux, Eiffel a ensuite été nommé ingénieur principal à la Compagnie Belge.

En 1865, Eiffel lui-même s’établi comme ingénieur-conseil indépendant. Après avoir supervisé plusieurs projets, y compris les stations de chemin de fer à Toulouse et à Agen, le gouvernement égyptien lui a demandé de superviser la construction de 33 locomotives de trains en raison de ses connaissances approfondies de la construction métallique.

catedral_san_marcos

Cathédrale San Marcos à Arica, Chili. Photo par ChileTravel.

Eiffel a ensuite ouvert son propre atelier en 1866. La construction de l’église de San Marcos à Arica en Chili fut parmi ses nombreux projets. La structure a été fabriquée en France et expédiée par bateau au Chili où elle a été assemblée sur le site de l’ancienne église qui a été détruite dans un tremblement de terre en 1868. La structure de l’église est entièrement fabriquée en métal avec des mottes de gazon visibles qui relient et maintiennent les pièces individuelles. L’église existe encore et elle a résisté à de nombreux tremblements de terre.

Eiffel était l’un des nombreux à être lié à la construction du canal de Panama. En 1887, il a été embauché par La Compagnie du Canal de Panama française pour concevoir et construire le système de verrouillage du canal alors proposée. On a imputé à Eiffel une partie de la responsabilité dans la faillite de la société alors qu’il n’était que l’entrepreneur. Il a été accusé de détournement de fonds ainsi que les autres directeurs du projet. La prison lui a été épargnée mais il a dû server une caution de 20.000 francs. L’atteinte à sa réputation l’a obligé à se retirer du projet du canal. Les Etats-Unis ont repris le projet sous la direction de Theodore Roosevelt. Eiffel lui-même s’est retiré du conseil d’administration de son entreprise, la Compagnie des Etablissements, après avoir subi l’humiliation du scandale du canal de Panama.

Son prochain projet est de travailler avec l’aérodynamique et la météorologie. Il a choisi de se concentrer sur ces deux disciplines après avoir connu des problèmes avec les forces du vent sur les surfaces d’un grand nombre de la structure qu’il avait conçus et construits au fil des ans. En 1989, Eiffel avait placé un équipement de mesure météorologique sur la Tour Eiffel. Il a également construit un tunnel de vent sur la tour pour étudier les forces aériennes, non seulement pour des structures solides mais aussi pour l’aviation dans laquelle la France avait un intérêt profond. En 1913, Eiffel a reçu la Médaille Langley P. Samuel pour Aerodromics par la Smithsonian Institution. Eiffel est mort le 27 décembre 1923 dans son manoir de la rue Rabelais à Paris en France. Il a été enterré dans le caveau familial au cimetière de Levallois-Perret.

Gustave Eiffel avait une longue et fructueuse carrière en tant qu’ingénieur. Il était connu comme «le magicien du fer ». Les structures qu’il a conçu et construit ont résisté à l’épreuve du temps et, étonnamment, sont éparpillés à travers le monde. La prochaine fois que vous voyagez en Argentine, au Vietnam, au Pérou, en Turquie, ou en Uruguay, pour n’en nommer que quelques-uns, soyez à l’affût d’une structure ou d’un pont qui porte le nom d’Eiffel.

Photo d’entête: Wikipedia

Sources: Wikipedia. https://en.wikipedia.org/wiki/Gustave_Eiffel. Consulté le 1er Juillet 2015. Britannica. http://www.britannica.com/biography/Gustave-Eiffel. Consulté le 8 Juillet, Biography.com ici à 2015. http://www.biography.com/people/gustave-eiffel-9285294. Consulté le 8 Juillet, 2015, la Tour Eiffel. http://www.toureiffel.paris/en/everything-about-the-tower/themed-files/88.html. Accesssed Juillet 15, 2015.


About the Author

was born and raised in the United States and is currently living in California. She discovered her love of the French language and culture in high school and continued her education of all things French in college where she earned a Bachelor’s degree in International Business from the University of Nevada Las Vegas. She enjoys living near the ocean, traveling and French pastries.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑