Art & Culture

Published on mars 3rd, 2020 | by Laurence de Valmy

0

Adama Abib Coulibaly un artiste éclairé

Photo credit: Lucas Vissar

«Le temps est malléable. Quand vous voyez à travers le passé, le présent, le futur; vous réalisez que tout est pareil », explique Adama Abib Coulibaly, un artiste et designer de 25 ans, qui crée des peintures spirituelles colorées inspirées de sa jeunesse en Côte d’Ivoire, où il a fait face aux épreuves de la guerre civile et de la pauvreté. 

Il est connecté à ce que certains appellent «l’autre côté,» communiquant avec des disparus via des rêves ou des visions, et ses peintures représentent souvent le moment où, l’amour et la gratitude ont submergé son cœur. Il s’exprime à travers des dessins géométriques colorés, construits sur une base de noir pur.

Son travail a été exposé dans de nombreuses galeries telles que ARENA, Onishi Gallery, That’s Nice et Perrotin, NYC. Il a également récemment présenté sa première ligne de mode, Infinite Amulet à The Cutting Room, NYC et présente une installation Adama Abib Coulibaly: Infinite Amulet, organisée par Renee Riccardo au SPRING / BREAK Art Show, à New York du 3 au 9 mars. 

Adama Abib Coulibaly: Infinite Amulet – Renée Riccardo / ARENA 

Cette exposition présentera un ensemble de ses peintures monumentales, graphiques et audacieuses créées avec des marqueurs à l’huile, dans une salle décorée de motifs et d’objets de design inspirés de sa peinture. Cette installation exprime sa transition d’un passé sombre en Afrique avec ce qu’il est devenu aujourd’hui, un artiste qui a une vision complète transformant la difficulté en légèreté. Il a partagé les histoires très émouvantes de certaines de ses œuvres.

Maleoo 77, crayon et marqueur de peinture à l’huile sur toile, 36 ”X 48 ”, 23 novembre 2018 – Galerie Renée Riccardo / ARENA                     

J’ai fait des rêves avant de commencer à dessiner cette divinité africaine. Tout a commencé avec la voix d’une petite fille que j’ai entendue en dormant, appeler mon nom. Je me suis précipité pour allumer la lumière et je n’ai vu personne. Puis j’ai rêvé que j’étais perdu dans le désert. J’étais à court de nourriture et d’eau et je me suis évanoui au milieu du désert. J’ai senti quelqu’un m’essuyer le visage et me faire boire de l’eau. Quand j’ai ouvert les yeux, elle ressemblait exactement à ce tableau et a dit; «Tu es dans mon palais et je suis la Mère de l’AMOUR. Ces symboles sont la LANGUE DE L’AMOUR. ”  

Elle m’a dit qu’elle s’appelait Bintou et qu’elle voulait me rencontrer une dernière fois avant de pouvoir partir et qu’elle veillerait sur moi. 

Quand j’ai raconté ce rêve à ma mère, elle m’a expliqué que cette petite fille était ma cousine Bintou qui est décédée à 5 ans lorsque j’en avait 3. Bintou et moi étions très proches. Même après sa mort, je lui parlais et je jouais avec elle. Ils ne pouvaient pas comprendre pourquoi un garçon de 3 ans voyait et parlait à une personne décédée alors ils m’ont donné des pilules pour empêcher mon cerveau d’accéder à sa mémoire. 

Eye Of Nanguin 777, crayon et marqueur de peinture à l’huile sur toile, 36 “X 48”, 25 mars 2019 – Galerie Renée Riccardo / ARENA      

Tout le pays était en guerre et nous avions à peine de quoi manger. Un jour, ma grand-mère m’a tenu la main et m’a dit: «Tu es un vrai survivant. Quoi qu’il arrive, ne perd pas ton chemin vers la grandeur. Tu portes le nom de notre ancêtre, un grand roi guerrier appelé Nanguin. Quand je te regarde, je le vois lui, mais vous êtes différent. »

Ma grand-mère a dessiné un 7 par terre et a chuchoté quelques mots, demandant l’aide de notre Mère la Terre. C’était la première fois que je voyais de la magie. Quelques minutes plus tard, quelqu’un est venu offrir à manger et même de l’argent. Je lui ai demandé de m’apprendre mais elle m’a dit: «Tu dois l’apprendre par toi-même, cela se trouve en toi. Tu le ressens tous les jours! Tu l’entends tous les jours! Ouvre simplement ton OEIL et laisse-le venir à toi. Abandonne les fardeaux qui obscurcissent ton esprit». Elle a ajouté: “avec deux yeux, tu ne voies que la moitié de l’image. ouvre ton OEIL. » 

Tout le monde peut ouvrir son œil, nous avons juste besoin de désapprendre et de se connecter de l’intérieur. Le temps est malléable. Lorsque vous commencez à voir à travers le passé, le présent, le futur; vous réalisez que tout est pareil. Les réponses à toutes vos questions sont à l’intérieur.. 

HE R, crayon et marqueur de peinture à l’huile sur toile, 24 ”X 30”, 15 février 2016 – Galerie Renée Riccardo / ARENA

Pendant la guerre civile, ma tante est tombée très malade. Tout le pays était en feu et nous n’avions aucun médicament pour la soigner. Mon autre tante et ma grand-mère ont essayé de la sauver mais nous l’avons perdue. Cette nuit-là, j’ai entendu un cri en dormant et j’ai vu que c’était la voix de ma tante qui exhalait son dernier souffle. Tout autour de moi a commencé à ralentir, j’ai vu une lumière rayonnante diffusée en différentes couleurs se façonner en une forme féminine et je me suis senti hypnotisé. Plus tard, j’ai marché vers son corps et j’ai su qu’elle n’était pas morte, qu’elle ne l’avait jamais été, sa belle âme sera toujours avec nous dans nos cœurs et nos souvenirs.

Contact Renée Riccardo à arenagalbyreneericcardo@gmail ou 646 734 2261 pour toutes demandes de renseignements supplémentaires sur les travaux d’Adama Abib Coulibaly.

Adama Abib Coulibaly: Infinite Amulet, organisée par Renée Riccardo au SPRING / BREAK Art Show

625 Madison Ave. (entre 58e et rues 59e), New York- Salle 1157, 11e étage

VIP: mardi 3 Mars, 11 heures-21 heures 

 4 au 9 mars –  11 heures à 20 heures


About the Author

est une artiste française qui vit et travaille à Philadelphie. Elle est artiste peintre créatrice de la série POST, revisitant l'histoire de l'art a travers des Instagram peints. Son travail est exposé en galeries et foires d'art. Elle rédige le blog "The Curious Frenchy" et collabore au French Quarter Magazine. https://www.instagram.com/laurencedevalmy/



Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑