Quartier Français

Published on août 31st, 2020 | by Christopher Cipollini

0

Douce Dévotion : Laure Thibeault et l’Histoire Inspirante de “Nuage Cotton Candy”

Des scènes de Paris aux lumières de Las Vegas en passant par la famille et la passion des plaisirs qui nous rassemblent, Laure Thibeault est d’origine française et une self made woman dont l’histoire devrait inspirer tout le monde, particulièrement les gourmands !

Laure Thibeault. Crédit photo : Charlie Thibeault

Dans les jours incertains de la Covid-19, toutes frivolités et relations humaines deviennent un bien-être luxueux rarement acquis. J’ai donc eu le plaisir de converser avec Laure Thibeault en visitant une boutique que je fréquente souvent dans le quartier des arts de Las Vegas. Là, elle et ses fils se tenaient devant une ancienne charrette toute rénovée portant l’enseigne “Nuage Cotton Candy.” “Nuage” signifiant « Cloud » en français à juste titre, avec ses couleurs dont les nuances rappellent un champ de romarin du Sud de la France. J’étais tellement charmé par  le logo aux couleurs pastels, le rose, le bleu ciel et toute l’ambiance agréable qui entourait “Nuage Cotton Candy.” Je voulais en savoir davantage sur le personnage qui se cachait derrière une telle entreprise. Une boutique de barbe à papa française à Las Vegas ? De toute évidence, il y avait sûrement une histoire à raconter ! Le destin a fait le reste. Laure était ravie de me raconter son histoire.

La propriétaire, Laure Thibeault, est née à Paris mais a grandi à Montpellier. Enfant, elle a montré une grande aptitude à la danse, commençant des cours de ballet à l’âge de cinq ans. Bientôt, sa passion pour la danse la mènera directement au très célèbre “Crazy Horse Paris,” sous le nom de scène de “Cza Cza.”  Au fil des années, tout en dansant avec la compagnie,  Laure Thibeault rencontra un nombre incalculable de visages célèbres, dansa sur les scènes de Paris et du monde entier et  fut adulée comme une star. Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, loin dans le désert, dans la ville de Las Vegas, «La Femme,»  réplique du spectacle du «Crazy Horse Paris,» prenait de l’ampleur au MGM Grand Hotel et c’est là que Laure posa ses valises.

Laure Thibeault au Crazy Horse Paris. Crédit photo : Photographe Seedy

Pendant 11 ans, Laure Thibeault et la compagnie ont dansé dans la tradition parisienne à Sin City, avec une petite scène spécialement conçue pour le spectacle. C’était sa première fois aux États-Unis, un timing vraiment divin, puisque tout était en place : rencontre et mariage, donnant naissance à deux fils, Charlie et Hugo. Laure s’est frayée un chemin vers une nouvelle vie dans cet endroit pour le moins improbable. En octobre 2012, “La Femme” mis fin à sa représentation à Las Vegas tout en continuant à Paris sous le nom de “Crazy Horse” et ce depuis 1951.

Après une expérience de deux ans  avec le Cirque du Soleil, Laure Thibeault s’est trouvée à la croisée des chemins de sa vie…  et maintenant ?”

Pour une française, l’esthétique et la créativité étaient naturelles chez Laure. Un désir de perfectionner ses compétences créatives la conduisit à retourner à l’école. Là, elle obtiendra un diplôme en design graphique. Cependant, au début de cette aventure, le destin ramènera Laure à nouveau à Paris.  Dans les innombrables rues un été tout en admirant le nombre de kiosques toujours présents, elle fut frappée par un charmant stand de barbe à papa. A la seconde où les odeurs douces et séduisantes l’entouraient, Laure Thibeault fut ramenée dans l’enfance. Des bons souvenirs, la famille, plein de souvenirs d’antan lui revenaient en mémoire. Le destin était en effet venu frapper à sa porte. “Nuage Cotton Candy” en est le résultat ! 

Barles à papa. Crédit photo : Laure Thibeault

L’année suivante, Laure et son mari, Jean-François, sont toujours enthousiasmés par ce projet passionné. Créant leur propre marque de bonbons, tous biologiques avec du sucre de canne, naturellement aromatisés avec de vrais ingrédients. Ils nous proposent différentes variétés  allant du caramel à la framboise au gâteau au citron, en passant par le piment exotique, “Nuage Cotton Candy” s’adapte à toutes les variétés de goûts et palais. Laure et Jean-François seront sans doute prêts à offrir quelque chose d’unique et de divin avec un sourire et un clin d’œil gracieux. Disponibles dans presque toutes les occasions,  mariages,  soirées privées,  anniversaires et autres nombreuses célébrations, Laure Thibeault et son charmant kiosque aux couleurs pastels seront là, avec des créations de barbe à papa délicieusement travaillées, faites avec savoir-faire et amour. Leur sourire sera aussi chaleureux au-dessus des champs de Montpellier qu’au  coeur du Désert du Nevada.

Laure et son mari Jean-François Thibeault. Crédit photo : Charlie Thibeault

Un avant-goût de leur création enchanteresse, ne serait-ce que pour une minute, vous amènera dans un lieu nostalgique, où les couleurs sont vives, le vent roule et la vie est encore si douce.

https://www.nuagecottoncandy.com/new-page

https://www.instagram.com/nuagecottoncandy/

https://www.facebook.com/nuagecottoncandy


About the Author

est né aux États-Unis mais son cœur appartient à la culture parisienne. Sa passion est née de l'étude autodidacte d'artistes allant de Degas à Lautrec et d'écrivains comme Genet et Rimbaud. Son grand amour de la culture française est la poésie symbolique et le cinéma français ainsi que l’histoire. Auteur à deux reprises, il a écrit pour plusieurs publications américaines "The Desert Observer", "Downtown Zen" et a publié deux ouvrages en prose: "The Musings" et "A Secret Kingdom". Il vit à Las Vegas.



Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑