Art & Culture Fara Thomas artist

Published on janvier 6th, 2023 | by Laurence de Valmy

0

Fara Thomas : “L’art est une façon de voir le monde”

Fara Thomas est une artiste abstraite irano-américaine basée à Las Vegas, dont le travail est axé sur la couleur. Elle crée avec talent des peintures abstraites colorées et des sculptures qui jouent avec les reflets et la transparence. L’artiste atteint son objectif en utilisant plusieurs couches de résine époxy, un processus technique et chronophage : une peinture finie peut avoir jusqu’à 50 couches faisant chacune une combinaison unique de couleurs.

“Mon art parle de la vie, avec toutes ses textures et couches, exprimant l’amour du mouvement, de l’énergie et de la profondeur qui existe dans notre vie quotidienne.”

Son travail est exposé internationalement avec Azart Gallery (New York) Select Gallery (Londres) Kahn Gallery (Londres), Thomas Anthony Gallery (Utah) et The Gallery at Four India Street (Natucket). Elle prépare ses expositions de 2023 à New York, Londres et Miami.

Qu’est-ce qui vous a poussée à vous intéresser aux arts et à devenir artiste ? Quel est votre parcours ?

Cette décision n’est pas intervenue dans une étape structurée ou soigneusement réfléchie de ma vie. Ma famille a déménagé aux États-Unis à la fin des années 70 pour exceller dans le nouveau monde des opportunités. Suite aux souhaits de mes parents, j’ai obtenu un diplôme d’études supérieures dans un domaine complètement différent en plus de poursuivre ma passion artistique en tant qu’étudiant en arts et en tant que peintre figuratif. Après des années d’études supérieures, et d’expérience professionnelle dans un tout autre domaine professionnel, j’ai eu un accident de ski et je n’étais plus en mesure de travailler, je me suis tournée vers mon véritable amour de l’art et ma véritable vocation.

Pour moi, être artiste ne consiste pas seulement à mettre un crayon sur du papier ou un pinceau sur une toile. Pour moi, l’art signifiait bien plus que cela. L’art est une façon de voir le monde, un moyen d’expression, souvent une contrainte.

Comment décririez-vous votre pratique artistique ?

Au-delà des activités physiques de la création artistique, j’essaie toujours différentes idées – comment pousser le médium aussi loin que je le peux, expérimenter différents produits et outils… et surtout pour toujours acquérir de nouvelles compétences, élargir mes horizons est mon parcours personnel quotidien. Mes créations capturent l’énergie, le mouvement et le flux, célèbrent ma curiosité naturelle et créent un sentiment d’émerveillement. J’adore superposer et mélanger les couleurs et mélanger les médiums en créant des expériences magiques avec mon art.

Quel est votre message à travers vos créations ?

Mon travail concerne principalement la couleur, un pur délice dans la myriade de teintes vives de notre environnement et mis en évidence par une préoccupation critique dans la façon dont nous voyons et expérimentons la couleur, car les couleurs transcendent la pensée et nous emmènent dans un endroit au-delà de l’esprit et dans le cœur/l’âme.

Mon art parle de la vie, avec toutes ses textures et couches, exprimant l’amour du mouvement, de l’énergie et de la profondeur qui existe dans notre vie quotidienne.

Comment votre double culture influence-t-elle votre travail ?

Mes peintures sont largement inspirées par mon éducation en Occident, et mes racines et traditions en Orient, et les contradictions qui se jouent entre les deux.

Ayant grandi en Iran, qui possède l’un des patrimoines artistiques les plus anciens, les plus riches et les plus influents au monde, mon travail relate la conversation entre tradition et modernité, et j’essaie de mettre en avant l’idée du modernisme et de la couleur en tant que phénomène interconnecté à l’échelle mondiale. J’essaie de comparer la théorie critique iranienne et occidentale, constatant que les deux testent de la même manière les limites du langage de couleur. Je pense au marché en Iran plein de textures et de couleurs.

Quel serait votre projet de rêve ?

Mon Dieu, tellement : ça aurait été bien de travailler avec Zaha Hadid, une révolutionnaire en architecture, repoussant les limites avec ses designs multidimensionnels et futuristes.

Je veux créer de l’art qui inspire les gens à devenir de meilleurs gardiens de la planète ou pour les organisations qui luttent contre le changement climatique.

J’aimerais concevoir une gamme de papiers peints, de textiles de maison ou de vaisselle pour une entreprise qui aime travailler avec et promouvoir ses designers, comme Anthropologie. Ou oooh une pochette d’album !

Quels sont vos projets en cours et à venir ?

Mes pièces prennent beaucoup de temps à finaliser, chaque couche prend une journée et avec des pièces qui ont jusqu’à 40-50 couches, la planification est très importante. Je travaille à plat et comme je peins de grandes pièces (parfois plus petites, mais pas si souvent), l’espace dans mon atelier est limité.

Je travaille actuellement sur quelques projets pour deux hôtels/complexes différents au Nevada et à Miami en plus de commandes privées.

Je prévois d’être à l’Affordable Art Fair à New York ce printemps. Planification de ma prochaine exposition chez Saatchi lors de la foire StArt en octobre. Scope Art fair pendant Art Basel à Miami en décembre prochain.

Suivez sur instagram https://www.instagram.com/fara.thomas.art/ Toutes les photos prises par Dovydas Kaltanas @pix.dk avec l’aimable autorisation de l’artiste


About the Author

est une artiste française qui vit et travaille à San Diego. Elle est artiste peintre créatrice de la série POST, revisitant l'histoire de l'art a travers des Instagram peints. Son travail est exposé en galeries et foires d'art. Elle rédige le blog "The Curious Frenchy". https://www.instagram.com/laurencedevalmy/



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑